BoDoï n°120 :Mutafukaz… Quesaco ?

3 juillet 2008 0 commentaire
  • Mutafukaz, cela ne vous dit rien ? Amateurs de franco-belge ou de {Graphic novel} peut-être êtes-vous passé à côté du phénomène éditorial de l’année 2006 ?

Né chez le créateur de jeu vidéo Ankama, entreprise nordiste à l’origine du phénomène Dofus, la série Mutafukaz est à l’origine d’un succès inattendu.

À la faveur de la pause estivale (et de Japan Expo où Ankama occupe un espace de 1000 m²), le magazine s’arrête sur le succès très particulier du personnage à la tête noire qui chamboule le monde de la BD tout en jetant un pont entre tradition européenne et culture Manga. À la suite de son entretien avec son auteur, Run BoDoï-publie en avant-première cinq pages histoire de vous mettre en bouche !

Ce numéro sert aussi de prétexte à de belles rencontres avec des auteurs placés sous les projecteurs. C’est notamment le cas avec Vehlman, objet d’un portrait fourni et dense qui permet d’en apprendre un peu plus sur la personnalité dite insaisissable de l’auteur de Seuls ou du Marquis d’Anaon.

Mourier, lui, nous invite dans son atelier ; le dessinateur de Trolls de Troy ne chôme pas mais a tout de même trouvé le temps de recevoir la rédactrice Allison Reber dans son refuge.

Boulet , le papa de Raghnarok revient au papier en y transposant les histoires parues sur son blog dont le succès est tel qu’il étonne même son auteur. Le dessinateur a même du mal à accepter que ce qui lui demande le moins de temps rencontre plus de succès que ce qui lui prend le plus. Mystère de la création !

Dessine-moi le bonheur, c’est la demande faite à une poignée de dessinateurs par Frank Cedolin et Pauline Bignon (la fille du dessinateur décédé il y a quatre ans) et qui a abouti à un collectif à l’angle original (le bonheur fait-il vendre ?) et séduisant (le bonheur c’est forcément beau !). Ce sera néanmoins l’occasion de retrouver Cabanes, Juillard ou Lepage en variation sur un thème qui ne leur est pas totalement étranger !

Le bonheur se cache-t-il dans les steppes de l’Asie Centrale ? Pas si sûr ! Du moins si l’on en croit Laurent Mélikian qui, à la faveur de deux publications originales (Ghost Money de Bertali et Smolderen chez Dargaud et la route de la soie en lambeaux de l’américain Ted Rall à la Boîte à bulles) nous rappelle que cette région du monde si peu traitée en BD, mal connue mérite notre intérêt, pourquoi alors ne pas avoir présenté quelques extraits de ce voyage en « Bédéstan » en prépublication ?

BoDoï n°120 :Mutafukaz… Quesaco ?
Un Hors série pour l’été

Gibrat, Dave McKean, Valiente et Christian Binet, sont également au sommaire de ce numéro suffisamment complet pour combler les deux mois d’été.

Toutefois ceux qui n’auraient pas le courage d’attendre septembre, pourront se retourner vers un numéro spécial. Suivant une tradition estivale bien établie, BoDoï propose son désormais hors série d’été. Entre les quizzs et les tests ( Quel héros de BD êtes-vous ? ), vous pourrez lire ou relire les productions d’Arthur de Pins (qui signe une couverture de circonstance ! ), Binet et ses Bidochon en…vacances, Tronchet avec son Jean Claude Tergal, le petit Spirou de Tome et Janry a lui aussi mis son maillot.

Ces extraits d’albums déjà très largement diffusés n’ont rien d’inédit mais sont complétées par un récit complet d’Yves Chaland. Clin d’œil aux manifestations de Nérac, et à la reprise en intégrale des aventures de Freddy Lombard qui vous permettra de retrouver la ligne claire et séduisante de l’auteur de ce « double subversif » de Tintin.

Un bon moyen de ne pas bronzer idiot !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Bodoï n°120 en vente jusqu’au 29 août, 6,50 €

Bodoï Hors série n°19 en vente tout l’été 7,50 €

Le blog de Bodoï

Le magazine est désormais disponible en téléchargement sur Relay.fr et zepresse.com.

  Un commentaire ?