Bodoï s’attaque à Fluide Glacial

17 mars 2003 0
  • "On nous cherche! Et on va nous trouver". Pas content, Jean-Marc Vidal, rédacteur en chef de Bodoï, qui se lance dans un éditorial d'une rare agressivité contre "Fluide Glacial". Il n'a pas supporté un strip publié dans le numéro de février de "Fluide" où le dessinateur Gaudelette lance ose se moquer de Bodoï. Il n'y avait pourtant pas de quoi en faire une crise de nerfs...

Bodoï s'attaque à Fluide Glacial Des fois, j’ai la sensation que tout est noir... que nous sommes les ringards de la BD... que notre édito est pourri, que nous ne sommes pas drôles...
- Et alors, tu fais quoi pour te remonter le moral ?
- Je lis Bodoï.

C’est là tout ce qui a justifié la grosse colère de Jean-Marc Vidal. Tellement vexé qu’il a consacré un éditorial complet à se venger du dessinateur Gaudelette, responsable de cette infâmie, et du rédacteur en chef Ronan Lancelot, qui a osé la laisser passer en page trois du journal. Un éditorial sous le (mauvais) jeu de mots "Règlement de contes", qui laisse dubitatif. Pas drôle, incompréhensible, s’attaquant aux personnes, arrogant et hautain,... le manque d’humour du rédacteur en chef de Bodoï et sa réplique exagérée à quelque chose de tout à fait anodin venant d’un journal tel que "Fluide Glacial", ont plutôt tendance à attirer l’attention sur un petit élément qui était totalement passé inaperçu des lecteurs du journal. Et à donner raison à Gaudelette et à son petit grain d’impertinence.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?