Bounder - Par Takumi Ohyama - Kurokawa

23 août 2019 0 commentaire
  • Les ouvrages concernant la dynastie Qin, en Chine, sont légion. Difficile dans ces conditions de créer un manga qui fait mouche. Pourtant Takumi Ohyama l'a fait avec Bounder ! La naissance d'une légende ou comment un gamin décide un jour de détruire toute une dynastie.

La dynastie de Qin est certainement la plus connue. Notamment pour la mausolée d’un de ses empereurs, constitué de toute une armée de soldats de terre. Mais c’est aussi sous cette lignée que les différents royaumes de Chine ont été unifié dans le sang et la violence !

Les lois de l’empereur étaient toujours de plus en plus strictes, absurdes pour certaines, mais surtout, dans le but de maintenir son joug de terreur sur la population. Contrairement à d’autres auteurs retraçant tantôt la conquête des 6 royaumes de Chine ou encore la chute des Qin, Takumi Ohyama a décidé de révéler la noirceur de ce monde au travers du regard du jeune Xiang Yu, futur général de l’armée qui défera la dynastie.

Une ligne directive qui suit l’évolution de ce gamin qui voit ses parents et tout son village assassinés, tandis qu’il est caché sous le plancher de sa maison ; une montagne de cadavres mise à feu suite à une prédiction envoyée à l’empereur. Une menace du monarque à l’encontre de tout un peuple : l’empereur fait loi, l’empereur est tout et quiconque s’opposera à lui mourra.

Un règne de terreur est installé. Depuis plusieurs générations, les Qin bataillent et massacrent pour arriver à l’unification des royaumes chinois. Un empereur pour six royaumes ! Un être despotique faisant croître la haine dans l’esprit du jeune Yu, qui n’a de toutes façons, rien à perdre à vouloir le détruire. Takumi Ohyama nous présente donc l’évolution, tant humaine que psychologique de celui qui anéantira les Qin.

Un scénario rondement mené avec différentes annotations historiques prouvées et un trait tantôt malhabile mais de manière générale excellent. On pourra même noter une certaine ressemblance entre le héros Yu, et un autre rouquin célèbre dans le milieu des mangas : Kenshin le vagabond, avec sa cicatrice en forme de croix sur la joue.

Un must have pour les passionnés d’histoire, une agréable découverte pour les fans d’aventure, et sans conteste un début prometteur pour l’auteur qui devrait nous surprendre à nouveau dans le futur.

Bounder - Par Takumi Ohyama - Kurokawa
©Takumi Ohyama / Kurokawa

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Bounder. Auteur : Takumi Ohyama. Éditeur : Kurokawa. Traduction : Aude Boyer. 370 pages. Sortie : le 22 août 2019. Prix : 12 euros.

  Un commentaire ?