Boy’s next Door - Par Kaori Yuki - Tonkam

26 mai 2009 0
  • Un tueur en série peut-il être touchant ? Même si Kaori Yuki n'est pas la première à essayer de nous le faire croire, elle nous livre en tout cas une très belle histoire d'amour à lire absolument.

Dans la journée, Adrian Clay est un jeune instituteur de 27 ans, gentil et souriant, apprécié de ses collègues comme de ses élèves. Mais la nuit, il laisser parler ses pulsions et assassine de jeunes garçons, semant la terreur à Los Angeles sous le nom du serial killer Blindman.

Un soir, il est surpris par Lawrence, un jeune gigolo qui lui propose un marché : son silence contre sa libération de la maison close où il est enfermé. Et inexorablement, les deux hommes vont se rapprocher. Mais Adrian pourra t-il réprimer ses pulsions face à Lawrence qui représente tout ce qu’il exècre ?

Une fois de plus, Kaori Yuki démontre toute l’étendue de son talent, tant au niveau graphique que du scénario. L’auteure nous a déjà prouvé son attrait pour le tragique et ce one-shot ne déroge pas à la règle.

Cette fois, nous faisons une plongée dans le monde de la prostitution et de la drogue où les personnages ont tous eu une enfance traumatisante.
Mais malgré toute cette violence, Kaori Yuki parvient à nous émouvoir car malgré les actes horribles qu’Adrian a pu commettre, les sentiments qu’il éprouve pour le jeune homme Lawrence sont purs et celui-ci a tellement souffert qu’on espère de tout cœur le voir enfin heureux.

Boy's next Door - Par Kaori Yuki - Tonkam

Présenter le monstrueux comme beau est le leitmotiv de la mangaka et on retrouve ce thème dans les deux autres histoires qui composent cet ouvrage. Dans Devil Inside, un jeune homme découvre qu’il est un vampire mais choisit de lutter contre sa nature démoniaque par amour pour la fille d’un prêtre ; et dans When a Heart Beats, un jeune homme manipulé par son frère parvient à se libérer de son emprise en retrouvant la jeune fille qu’il pensait avoir tué lorsqu’il était enfant.

Boy’s next Door est le même genre d’ouvrage que Kaïné sorti quelques mois auparavant. Il propose une histoire "récente" de l’auteur, suivie de courtes nouvelles écrites à ses débuts, ce qui permet de constater l’évolution de la mangaka.

Tout comme pour le précédent ouvrage, Tonkam a vraiment soigné son édition et propose un beau produit ; idéal pour ceux qui voudraient découvrir l’univers de l’auteur de Angel Sanctuary, indispensable pour les fans.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?