Btooom T11 - Par Junya Inoue - Glénat

11 février 2014 0
  • Sans la moindre vie sociale, Ryōta passe ses journées à jouer en ligne à {Btooom}: un univers de destruction mutuelle à l'aide de bombes téléguidées. Une série-phare qui compte déjà des milliers de fans.

Ryōta Sakamoto, 22 ans, sans emploi, consacre la plupart de son temps à jouer en ligne. Objectif : localiser son ennemi au radar et le faire exploser à l’aide de divers types de bombes appelées "Bim". Classé comme l’un des meilleurs joueurs au monde, Ryōta s’est fait une renommée parmi les autres joueurs cet univers virtuel... Tandis que sa vrai vie sociale demeure anodine.

Un beau matin, il se retrouve kidnappé par un groupe d’individus masqués, puis abandonné sur une île déserte. Pour survivre, les règles sont identiques que dans son jeu de prédilection : exterminer les autres participants à l’aide de différentes "Bim".

Ce onzième volume de Btooom présente une phase cruciale : l’équipe mise en place par Ryōta organise le projet de quitter l’île. Il tente pour ce faire de convaincre Nobutaka Oda, à la fois son ami et ennemi de longue date, mais ce dernier semble préférer faire cavalier seul.

L’auteur de ce manga conte les déboires d’une société en mal-être, désespérée, ou tout un chacun tente de survivre au détriment des autres. Quant à la trame, elle propose des chapitres alternant séquences d’action et intrigues bien ficelées. Les différents protagonistes (plutôt nombreux vu le nombre de participants au jeu dont certains demeurent encore anonymes à ce stade du scénario) se démarquent aussi bien au niveau physique que sur le plan du comportement.

Junya Inoue plonge le lecteur d’entrée de jeu dans une tension bien palpable, grâce notamment à son trait agressif qui anime des rebondissements incessants et des personnages charismatiques, fins stratèges qui prennent du panache au fil des tomes. Certains passages un peu crus et violents permettent de ressentir pleinement le désespoir des participants, prêts à toute bassesse afin de s’en sortir.

Un animé adapté en série télévisée par le studio Madhouse comportant douze épisodes a été diffusé en 2012 au Japon et a reçu une bonne appréciation du public. Btooom s’adresse avant tout à un public en attente d’adrénaline et de sensations fortes.

Btooom T11 - Par Junya Inoue - Glénat
©Junya Inoue/ Glénat

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Btooom T1 sur Amazon.com ou à la FNAC
- Le T10 sur Amazon.com ou à la FNAC
- Le T11 sur Amazon.com ou à la FNAC
- Lire l’interview de Stéphane Ferrand pour la publication de Btooom chez Glénat
- Lire la chronique de Otogi Matsuri T12

  Un commentaire ?