Buffy contre les vampires T.1 – Par Jordie Bellaire & Dan Mora – Panini Comics

16 janvier 2020 0 commentaire
  • Une proposition inattendue : en 2019, la série TV « Buffy contre les vampires » a connu aux États-Unis un "reboot" sous la forme d'une nouvelle série de Comics. Les forces obscures se rassemblant à Sunnydale connaissent-elles une nouvelle jeunesse ?

Nostalgie oblige, voici un générique pour replonger dans l’ambiance adéquate les téléspectateurs des années 1990 et 2000.

Buffy contre les vampires était une série incontournable de la fin des années 1990, notamment appréciée pour ses personnages féminins forts en caractère, assez peu communs dans le paysage télévisuel de l’époque. La jeune Buffy Summers a permis à l’actrice Sarah Michelle Gellar de devenir une star mondiale et au réalisateur et créateur de la série Joss Whedon de définitivement lancer sa carrière.

Buffy contre les vampires est une œuvre qui a un rapport étroit avec la bande dessinée : la série TV ayant pris fin à la saison 7, les saisons suivantes ont été développées dans une série de comics jusqu’à la saison 12. Nous vous avions présenté cette suite, avec notre critique de la saison 8, celle de la saison 10 (en deux temps : ici et ), et nous avions également traité les albums revenant sur les saisons de la série.

Ce nouvel opus ne cherche cette fois pas à poursuivre la série TV, mais à établir une nouvelle continuité en déplaçant la collection dans une époque contemporaine. C’est donc à la scénariste Jordie Bellaire (prix Eisner de la meilleure coloriste) et au dessinateur Dan Mora de raconter les nouvelles péripéties de la ville de Sunnydale dans les années 2010.

Que les amateurs de longue date soient rassurés : Joss Whedon a conservé un droit de regard sur le scénario de cette nouvelle série et a, selon les éditeurs, posé quelques conditions pour cette nouvelle itération de ses personnages. C’est ainsi que les premières pages de l’album nous replongent dans un univers bien connu : Buffy, jeune adolescente qui vient de s’installer à Sunnydale, doit concilier sa vie de lycéenne avec son importante mission de chasseuse de vampires, en sa qualité d’Élue (des femmes choisies par le destin au fil des siècles pour lutter contre les forces maléfiques assaillant la Terre). En sauvant deux autres adolescents de la ville des canines acérées d’un vampire, Buffy fait la rencontre de ceux qui deviendront ses plus fidèles amis : Willow et Alex.

Buffy contre les vampires T.1 – Par Jordie Bellaire & Dan Mora – Panini Comics
Après son job étudiant, Buffy doit trouver l’énergie nécessaire pour combattre les vampires !
© 2019 Twentieth Century FOX Film Corporation

À la lecture de ce synopsis, on a l’impression que rien n’a changé ou presque depuis la série TV, et c’est relativement le cas pour le cadre donné à cette suite. En effet, le contexte des années 2010 ne semble pas affecter outre mesure ses ressorts, si ce n’est l’apparition d’un objet qui pourra faire des dégâts et amener des quiproquos : le smartphone ! Rassurons les potentiels lecteurs : Buffy ne se met pas à nourrir les réseaux sociaux de son activité de chasseuse de vampire, mais elle a tendance dans le feu de l’action à perdre son précieux portable et cela devient une aubaine pour ses ennemis qui peuvent consulter sa vie intime grâce à cette découverte...

Là où Jordie Bellaire nous a surpris avec ce premier album, c’est avec l’écriture agréable et parfois inattendue des personnages. Ainsi, si on retrouve Buffy égale à nos souvenirs, nous avons beaucoup apprécié le traitement réservé à Willow et Alex, qui sont très rapidement et très bien mis en avant dans cette nouvelle série. Par exemple, l’homosexualité de Willow est établie dès cet album et ne constitue pas un objet de curiosité déplacé. Quant à Alex, sa frustration de ne pas séduire une fille va le pousser à faire un choix bien surprenant... qui nous a donné hâte de lire la suite !

Autre point qui nous a surpris : c’est la convocation de bon nombre de personnages de la série originelle dès ce premier album : si l’incontournable bibliothécaire Giles est bien évidemment de la partie (tout comme Cordelia au lycée), on a quand même dès cette première intrigue l’introduction d’Anya, des vampires Drusilla et Spike, voire l’arrivée en catimini d’un célèbre personnage incarné à l’époque par l’acteur David Boreanaz. Beaucoup de personnages qui commencent à avancer leurs pions à Sunnydale, ce qui nous intrigue au regard de la très surprenante chute de ce premier album.

Si on ajoute à l’ensemble les très jolies planches du dessinateur Dan Mora, dont la représentation des visages des acteurs du casting originel de la série TV n’est jamais prise en défaut à nos yeux, ce premier album de la nouvelle série Buffy contre les Vampires nous a convaincus en proposant une lecture agréable et respectueuse du matériau d’origine. Les aficionados de la série TV éponyme pourront y jeter un coup d’œil intéressé sans le regretter. Quant aux lecteurs qui ne connaîtraient pas cet univers, ils pourront découvrir un bon cocktail d’action, de fantastique et de spleen adolescent qui ne détonne pas dans le monde des Comics.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Buffy contre les vampires | L’enfer du lycée. Par Jordie Bellaire (scénario) et Dan Mora (dessins). Traduction de Thomas Davier. Panini Comics, collection Best of Fusion. Sortie le 15 janvier 2020. 128 pages. 16,00 euros.

  Un commentaire ?