Newsletter ActuaBD

BullDozer - N°1 - Septembre 2005

  • Les revues d'information sur la bande dessinée se suivent et ne se ressemblent pas. Après {Bo Doï}, {Bédéka} et {Bandes Dessinées Magazine}, {Bulldozer} débarque ce mois-ci dans les kiosques. Bâti sur les cendres du bimestriel {DBD} (Les Dossier de la Bande Dessinée), ce mensuel semble vouloir donner une certaine ouverture d'esprit à ces lecteurs. Son slogan annonce : « Vous ne lirez plus jamais la bande dessinée comme avant ! ».

L’adaptation du roman de Manchette, Le Petit Bleu de Côte Ouest, signée par Tardi, constitue l’un des événements de la rentrée. Frédéric Bosser, l’éditeur de la revue, a soumis le créateur d’Adèle Blanc-Sec à la question. Tardi égrène avec lui ses souvenirs, ses amis et ses héros de papier.

Fidèle à lui-même, Jacques Tardi n’hésite pas à donner son regard sur l’actualité. Ainsi, à propos des attentats réguliers qui sèment le trouble en Irak, il confie : « J’entends souvent que l’anarchie règne à Bagdad. Si c’était le cas, j’irais immédiatement m’établir là-bas, mais ce n’est pas le cas. L’anarchie, c’est le respect de l’autre sans recours à l’autorité de l’état ; la responsabilité de chacun reposant sur l’intelligence et non sur la peur du gendarme ».

Frédéric Bosser a également rencontré Boucq et Jodorowsky, à l’occasion de la parution du quatrième album de Bouncer. À la lecture de cette interview, on sent qu’une véritable complicité unit le scénariste et le dessinateur.

Crisse et Fred Besson présentent leur nouvelle série. Ce dernier réalise un travail de création remarquable à partir des crayonnés de Crisse. Il les colorie et leur donne un aspect particulièrement "pictural" grâce à la technique graphique de Photoshop, si bien que l’on a parfois l’impression que ses dessins sont tirés d’un dessin animé. Les auteurs expliquent leur technique à BullDozer.

Ce journal de 96 pages reprend les bonnes rubriques du DBD, agrémentées de nombreuses critiques d’albums et de quelques actualités/événements. Ce mensuel semble vouloir donner une grande priorité à l’image : Il n’est pas rare qu’un dessin occupe, par exemple, le tiers de la page. Il ne reste plus qu’à espérer que Bulldozer arrivera à creuser son sillon malgré la présence de ses concurrents, qui sont pour la plupart plus spécialisés dans l’actualité et la recherche d’informations inédites.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD