Carmilla – Par Sofia Terzo – Éditions Vertige Graphic

12 mai 2008 0
  • Dans un dessin classique qui n’est pas sans évoquer Manara, Sofia Terzo réhabilite l’ancêtre de la « littérature de vampire », le Carmilla de Joseph Sheridan Le Fanu qui inspira directement, 25 ans plus tard, l’auteur de Dracula, Bram Stoker.

On y retrouve d’entrée tous les éléments de la quincaillerie vampirique : le château isolé d’Europe centrale (ici, c’est la Styrie de l’empire austro-hongrois), l’arrivée d’un femme étrangère ravissante, et le début d’une mystérieuse maladie qui frappe les jeunes filles des environs. La relation entre les deux protagonistes de l’histoire, Camilla et la narratrice, instaure une dépendance qui s’explique par l’emprise du vampire sur sa victime, mais aussi symbolique de l’amour saphique que partage les deux femmes.

Le dessin de Terzo ne brille pas par son originalité mais l’album réussit néanmoins à rendre toute l’étrangeté et la modernité de ce roman fondateur de la littérature fantastique.

Carmilla – Par Sofia Terzo – Éditions Vertige Graphic
Carmilla – Par Sofia Terzo – Éditions Vertige Graphic

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?