Cartier-Bresson, Allemagne 1945 - Par Morvan & Savoia - Dupuis/Magnum

12 août 2016 0 commentaire
  • Mi BD, mi biographie illustrée, un ouvrage qui met en valeur l'immense photographe français. Pas totalement convaincant, notamment dans la partie roman graphique.

Un grand, une référence absolue : Henri Cartier-Bresson s’impose encore aujourd’hui comme l’un des plus importants photographes de l’histoire. Cet album présente deux parties distinctes : un épisode biographique en BD, qui couvre la période des années 1930-1950, et un texte plus analytique retraçant l’ensemble de sa carrière.

La partie BD, dans un noir et blanc très classique, s’attache surtout à l’occupation en France, Cartier-Bresson s’évadant plusieurs fois, et tentant de témoigner avec ses appareils de toutes les réalités qu’il rencontre. Si le récit abonde en informations, avec des épisodes marquants -le massacre d’Oradour, surtout- il demeure un peu fade, gardant un ton à la limite de l’hagiographie. L’engagement politique de l’artiste paraît secondaire en regard de ses postures héroïques, tel un agent secret échappant aux oppresseurs. Capa y apparaît en personnage récurrent, mais plutôt discret. La création de l’agence Magnum n’est pas évoquée.

Les cinquante pages du dossier illustré complètent la BD, avec photos et documents, des plus célèbres aux confidentiels. On y apprend de nombreux faits, et cette fois l’aspect militant de la vie du photographe est largement commenté. Les éléments techniques et esthétiques y sont analysés avec précision par l’universitaire allemand Thomas Tode.

Un ouvrage co-édité par Dupuis et Magnum photos qui finalement élude presque le rôle entrepreneurial de Cartier-Bresson : une belle preuve de modestie de la part de l’agence ? Plus troublant, à un autre niveau : l’absence sur la couverture du nom de Séverine Tréfouël, pourtant créditée comme co-scénariste sur la page de titre aux côté de Morvan, qui avait déjà cosigné l’album sur Robert Capa.

Cartier-Bresson, Allemagne 1945 - Par Morvan & Savoia - Dupuis/Magnum
Magnum Photos par Morvan Savoia © Dupuis 2016

.

Malgré son sérieux et la qualité documentaire du contenu, un album qui laisse une impression mitigée.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?