Casa HowHard 3+4 - par Baldazzini - Dynamite

16 mai 2009 1 commentaire
  • Voici le deuxième tome (épisodes 3+4) de l’intégrale {« Casa HowHard »}, de l’italien Roberto Baldazzini, maître de la pornographie en bandes dessinées. Jean-Pierre Dionnet en signe la préface.

Dans le premier volume (1+2) de cette intégrale de « Casa HowHard », Moebius nous disait tout le bien qu’il pensait de l’œuvre de Roberto Baldazzini.

Aujourd’hui, c’est au tour de Jean-Pierre Dionnet, fondateur de Métal Hurlant, de nous parler de cet auteur. Il fait la distinction entre érotisme et pornographie et se souvient d’un temps où les photos des magazines de charme étaient gouachées… Il n’encense pas la pornographie en tant que telle (il avoue au contraire ne pas trop apprécier ce qui se fait) et ne pense pas qu’elle soit un art, mais il reconnait que des grands artistes peuvent œuvrer dans ce domaine et faire des chefs-d’œuvre : ce qui est le cas selon lui, donc, de Baldazzini. « Aujourd’hui, la pornographie a un maître : il s’appelle Baldazzini ! » Dionnet, qui a édité à l’époque un album de Baldazzini aux Humanoïdes Associés [1], nous parle de son style graphique (« Un dessin magnifique »,, « devenu sublime »), et regrette le cercle restreint des fans de Baldazzini qu’il compare au metteur en scène Rinse Dream dans les années 1970. Il conclut en nous lançant cet ultime message d‘encouragement : « Je vous le dis en vérité : Baldazzini est un des meilleurs dessinateurs de bande dessinée du monde aujourd ‘hui. La voie qu’il a choisie n’enlève rien à son talent, au contraire. »

Dans l’épisode 3, nous retrouvons Angela et ses amies là où nous les avions laissées précédemment ; mais alors qu’elle avait gagné sa candidature au concours de Miss Howhard, son corps se modifie suite à un sentiment de culpabilité (son sexe a rapetissé, ses seins ont grossi). C’est finalement Silvia, son amante, qui concourra à sa place. Pendant ce temps, tout en suivant le concours à la télévision, Angela se fait soigner par Veronica, une doctoresse et psychanalyste, qui calmera l’excitation intérieure qui la dévore momentanément… Angela apprendra à mieux se connaitre…

Changement de décor (après quelques pages de publicité pour le don de sperme, le concours « Miss Facial 2012 », et les préservatifs « Goldstar » !) avec l’épisode 4 : Nos héroïnes sortent de leur maison pour se retrouver dans la jungle. Elles sont à la recherche de Silvia, venue sur cette île il y a un mois pour une séance de photos et disparue depuis. Lara, leur guide, est un sosie de Lara Croft, mais avec un sexe d’homme… Bien évidemment, leurs nouvelles aventures seront marquées par de nombreuses péripéties sexuelles. Notons entre autres, dans cette jungle, la présence de lianes s’animant et faisant fellations et sodomies à deux de nos héroïnes (Angela et sa tante Liz) !

À propos de cette plante, relevons également dans les crédits de cet épisode l’assistance de Andrea Camic sur la végétation. Dans son album « Xtoirettes » T.1, Camic nous avait également dépeint une fleur de la sorte faisant une fellation à un jeune botaniste. Original. Cet épisode 4 de Casa HowHard se démarque des trois premiers ; nous verrons dans quelle direction se poursuivra ses aventures.

Casa HowHard 3+4 - par Baldazzini - Dynamite
Extrait de l’épisode 4 de CasaHowHard
(c) Roberto Baldazzini / Dynamite

L’œuvre de Baldazzini est saluée par de nombreux observateurs comme faisant partie des chefs-d’œuvre actuels de la bande dessinée érotique. Comme nous le conseille J-P Dionnet, ne passons pas à côté !

(par François Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

(Bande dessinée pour adultes)

Commander ce livre à la FNAC

Commander ce livre sur Amazon

[1Un jour seulement, une aventure d‘Alan Assad - Humanoïdes Associés 1984

 
Participez à la discussion
1 Message :