Newsletter ActuaBD

Casemate n°45H – février 2012 : Le futur d’Alix passe par le Sénat

  • Joli coup pour Casemate qui annonce en couverture la publication prochaine d’une nouvelle série mettant Alix dans le rôle d’un sénateur romain vieillissant. Par ailleurs, le magazine donne la parole aux amis proches d’Art Spiegelman et propose une enquête sur la vente des planches originales.

« Alix Senator », un nom qui résonne comme un blockbuster de Ridley Scott ou James Cameron. C’est le titre du projet que démarreront en septembre prochain Valérie Mangin et Thierry Démarez, d’après le personnage de Jacques Martin. L’intrigue se déroulera une trentaine d’année après la série classique imaginée dans les pages du journal Tintin. Mangin, à qui l’on devait déjà le futuriste Dernier Troyen, présente les grandes orientations de la série avec Denis Bajram, son compagnon et conseiller de l’ombre sur ce qui constitue le spin-off le plus intrigant du moment.

Numéro spécial Angoulême oblige, Casemate dresse le portrait du président sortant Art Spiegelman. Angle original, d’autant que le discret Spiegelman se prête peu à l’interview, la rédaction donne la parole à trois amis proches : Mattotti, Loustal et Eric Cartier. Le témoignage de ce dernier sur sa vie « punkoïde » dans le New York des années 1980 est d’ailleurs très touchant.

Au rayon des grands entretiens, on pointera celui d’Emmanuel Moynot qui raconte son travail d’enquête sur Pierre Goldman, dont il a tiré un album portrait qui paraît début février chez Futuropolis. Plus loin, le scénariste Matz fait le point sur ses projets et trépigne d’impatience de voir Sylvester Stallone se glisser dans la peau du héros de Bullet To The Head, adaptation hollywoodienne de sa série Du Plomb dans la tête [1]. Plus loin encore, le coloriste Claude Guth (à qui l’on doit les couleurs de la plupart des séries du Monde de Troy) décrypte les jeux de lumières de Jean-Pierre Gibrat dans un texte précis et didactique.

Enfin, dans la rubrique Palette qui confronte un dessinateur à une toile de maître, Casemate a eu le nez fin puisque c’est Guy Delisle, fraîchement lauréat du Fauve d’Or pour Chroniques de Jérusalem, qui nous raconte sa jubilation devant une œuvre de David Hockney.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Casemate n°45H, en vente en kiosque au prix de 6,40€.

VOIR EN LIGNE : le site du magazine

[1Edité par Casterman, avec Colin Wilson au dessin.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Voilà enfin ce qui peut sauver la série Alix de la qualité excécrable qui est devenue malheureusement le label Martin depuis plusieurs années !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Alain le 4 février 2012 à  20:42 :

      Pas d’accord : Christophe Simon a démontré qu’on pouvait reprendre le style de Martin, avec brio ; Marc Jailloux, assistant du regretté Gilles Chaillet a signé un Orion très fidèle et rénovateur, et il va d’ailleurs reprendre Alix... quant à Venanzi, son Alix est également très bon. Le dernier scénario publié, celui de Michel Lafon, retrouve l’inventivité du Martin des bonnes années. Le futur passe *aussi* par le nouveau label "Alix Senator", mais Alix a bel et bien repris des bonnes couleurs, si je puis dire, depuis "L’Ibère". La parenthèse malheureuse de "La Cité engloutie" étant, espérons-le, définitivement fermée...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Franck G le 8 février 2012 à  08:16 :

        Absolument ! Noël Noir ,une aventure de Lefranc est un des meilleurs albums que j’ai lu ces dernières années ! Mais il y a eu certains ratages, je pense à Jhen et quelques scénarios de Alix...

        Répondre à ce message

        • Répondu par Seb le 14 février 2012 à  10:07 :

          Noël noir était tellement bon que Casterman a viré le scénariste, c’est dire !

          Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD