Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Casterman réédite ses classiques

  • "Léon la Came", "Berceuse électrique", "La jonque fantôme, vue de l'orchestre". Ces trois livres, publiés dans (A Suivre), ont marqué, chacun à leur façon, l'histoire de la bande dessinée. Casterman les réédite dans une nouvelle collection à la couverture classieuse: "Casterman classiques".

La maquette fait inévitablement penser, l’image en plus, à la fameuse collection "Blanche" de Gallimard, collection prestigieuse aux choix éditoriaux extrêmement rigoureux. "Casterman classiques" sera probablement cela : l’endroit où se retrouveront les plus prestigieux des livres publiés chez l’éditeur de (A Suivre).

Car le défunt mensuel a publié nombre de récits de grande classe, inoubliables pour tous ceux qui ont pu les découvrir dans ses pages, mais qui sont aujourd’hui noyés dans l’immense production actuelle. Ils risquaient de tomber dans l’oubli. Ou, ne figurant pas dans des séries dont chaque nouveauté attire l’attention sur les épisodes précédents, de ne jamais tomber entre les mains des nouvelles générations de lecteurs.

Les trois premiers volumes témoignent de l’immense qualité de ce que fut le mensuel (A suivre), dont ils sont issus. Trois livres incontournables, qui doivent figurer dans la bibliothèque de tout amateur de bande dessinée et qui sont d’une richesse telle que chaque relecture apporte son lot de découvertes, de petits détails qui nous avaient échappé à la première lecture. Trois livres radicalement différents, marqués par la personnalité très fortes de leurs auteurs.

Casterman réédite ses classiques "Berceuse électrique", de Ted Benoît, fut le premier livre véritablement ligne claire de l’auteur. Paru en 1980 dans (A Suivre), il avait été publié en 1982. Un récit dense, fourmillant d’idées, graphiquement très marqué par l’école d’Hergé, aux décors truffés de références à l’architecture, aux voitures, aux objets des années 50. La lecture de ce récit noir est d’ailleurs un véritable jeu de piste où l’on s’amuse à rechercher toutes les références qui y sont cachées. Ted Benoît, perfectionniste, a totalement retravaillé cet album, initialement en noir et blanc tramé, en en supprimant patiemment toutes les trames et en le recoloriant en camaïeux de gris. Le travail est superbe !
Lire un extrait

image 128 x 176 C’est en 1980 également que le regretté Jean-Claude Forest publiait dans (A Suivre) le magnifique récit fantastique "La jonque fantôme, vue de l’orchestre". Publié initialement dans la collection "Les romans (A Suivre)", il est l’un des livres qui justifient le mieux l’intitulé de la collection. Les textes narratifs y sont nombreux et Jean-Claude Forest y jouait avec la langue, multipliant les trouvailles verbales. L’histoire est tout aussi riche. Dans un pays dévasté par la guerre, un jeune marin ayant échappé au massacre, et bien décidé à ne plus se laisser emporter par la folie des hommes, rencontre un mystérieux vendeur de "fenêtres hygiéniques", des fenêtres qui semblent s’ouvrir vers un autre monde. Un monde fantastique, peut-être simplement une illusion, peut-être un piège diabolique, dans lequel le jeune homme va se trouver précipité. Un livre qu’il faut prendre du temps pour lire, afin d’en déguster toutes les finesses.
Lire un extrait

image 128 x 174 Plus récent, le foisonnant "Léon la Came" a révélé le talent original de de Crécy et Chomet. Un univers très personnel, peuplé de personnages à la personnalité étrange. Depuis Géraldo-Georges, anti-héros du livre, puceau complexé, écrasé complètement par un grand-père réactionnaire et autoritaire, jusqu’à Léon, un arrière-grand-père bon vivant, amateur de cannabis, patron de gauche dans les années 30 et que l’on ressort à l’occasion de son centenaire pour soutenir une campagne de marketing. En passant par une foule de personnages hauts en couleurs. Les couleurs, justement, de Crécy en joue avec une créativité débridée, installant une ambiance fantastique par des nuances très subtiles et des jeux de lumière. Un livre émouvant, unique, étrange et envoûtant.
Lire un extrait

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD