Ce livre devrait me permettre de résoudre le conflit au Proche-Orient, d’avoir mon diplôme et de trouver une femme T2– Par Sylvain Mazas – éditions Vraoum !

3 avril 2014 6 commentaires
  • Dans son premier tome au titre ambitieux et prometteur, l’auteur nous promettait la paix, la réussite et l’amour. Il revient neuf ans après avoir écrit la première version (allemande) de son livre paru en 2012 en France. Bien des choses ont changé... Alors, où en est son programme ?

Pour ceux qui seraient passé à côté du Tome 1, le livre est un joli petit essai sur la course du Bonheur et du comment vivre heureux. Mais ici, pas de tirade sémantique dans sa quête de sens, Sylvain Mazas à deux alliés de poids : sa nouvelle nationalité allemande, lui qui est né français…et les maths. Si, si, les maths.

Les maths, car il illustre son discours de schémas et dessins expliquant ce qu’est un barycentre, une médiane, une moyenne, un vecteur et la valeur d’un angle. Quel rapport me direz-vous ? Et bien force et de constater que les maths et la sociologie font incroyablement bon ménage, et que la notion d’angle de vue peut être comprise littéralement, et prend par là tout son sens.

Du coup, je vous montre un extrait, mais c’est sûr qu’en petit sur l’article, si on peux pas vraiment lire le texte, c’est compliqué de juger. Pourtant, je vous promets que c’est drôlement envoyé !

Ce livre devrait me permettre de résoudre le conflit au Proche-Orient, d'avoir mon diplôme et de trouver une femme T2– Par Sylvain Mazas – éditions Vraoum !

Tout dans le livre de Sylvain Mazas, publié fort à propos dans la collection « Autoblographie » qui résume parfaitement son essence, fait référence à cette notion d’angle de vue. Après avoir étudié aux Arts déco de Strasbourg, il s’installe à Berlin et a depuis peu pris la nationalité allemande. Il porte un regard décalé et (très) drôle sur ses expériences d’expatrié, d’Allemagne à la France, en passant par le Liban. Les maths viennent relativiser sa vision égocentrique du monde. En d’autres termes, il démontre par A+B qu’on est toujours l’étranger de quelqu’un… Pour résoudre le conflit au Proche-Orient, c’est déjà un bon point de départ...

Ce petit livre, à la limite d’être à sa place dans un bédéthèque, serait sans problème à la sienne au rayon « essais et philosophie, mais drôle ». Mais comme chez Actua BD, on est curieux, at parce que l’on aime déplacer notre barycentre, on ne peux que vous inviter à lire ce livre bourré de bon sens, quitte à déplacer le vôtre.

(par Gallien Chanalet-Quercy)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :