Cédille, tomes 1 & 2 - Par Cécile & Marc Cantin - Le Lombard

9 août 2010 3 commentaires
  • Une 'nouvelle' héroïne qui bénéficie d'un dessin frais et plein de détails pour un scénario vivant et bourré d'humour. Une pépite de série jeunesse à ne pas laisser passer !

Cédille est une Indiana Jones en herbe. Du haut de ses dix ans, rien ne lui fait peur, tant qu’il peut faire plaisir aux autres. Ainsi, elle a eu une super idée pour l’anniversaire de son ami Kasaï : lui organiser une fête à la façon des Watoubanguis, ses ancêtres ! Mais, comment trouver une jungle en plein centre ville ? Heureusement, Cédille a un plan : le zoo municipal est fermé le matin et elle connaît une astuce pour y entrer tout en évitant les animaux dangereux et Ernest, le gardien !

Dans le deuxième tome, Cédille et sa bande sont fous de joie à l’idée de retrouver le Cirque dans leur ville. Hélas, la représentation de cette année risque d’être annulée car les artistes sont malades ou indisponibles ! Qu’à cela ne tienne, nos cinq joyeux lurons les remplaceront au pied levé ! Après tout, un après-midi, c’est bien suffisant pour devenir un enfant de la balle et assurer le spectacle, non ?

Cédille, tomes 1 & 2 - Par Cécile & Marc Cantin - Le Lombard
Un dessin vivant et bourré d’humour.
Les deux premiers tomes sont parus simultanément.

Après un premier album de strips de Cédille parus chez Clair de Lune, la dessinatrice Cécile s’associe au scénariste et écrivain jeunesse Marc Cantin pour prolonger les aventures de son héroïne touche-à-tout. Bien lui en a pris, car celui qui nous fit déjà fondre dans les aventures de Léo & Lola publiées également au Lombard, récidive en intégrant magnifiquement le monde de Cédille.

Les deux albums parus conjointement au Lombard en petit format sont des merveilles de joie de vivre : le dessin posé, vibrant et rempli de détails s’allie merveilleusement aux petites aventures imaginées par Cantin. Sans jamais heurter les valeurs morales, Cédille, accompagnée par son petit poussin et ses amis, est tout aussi fraîche que vivante. C’est un excellent exemple de série jeunesse réussie, remplie d’humour.

En fin d’album, un dossier nous en dit plus sur ces personnages attachants.

De plus, chaque fin d’album aborde la présentation d’un personnage principal sous la forme d’un petit dossier en tant que journal intime. On peut alors mieux saisir les motivations des différents protagonistes, tout en renforçant notre identification. Cette success-story se prolonge avec le troisième tome qui sort d’ailleurs déjà au mois d’octobre : Mystère au musée. Notons que Cécile réalise aussi l’adaptation d’Arthur et la vengeance de Maltazard, chez Glénat.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

De Cédille, commander :
- le tome 1 Zizanie au zoo chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 2 Panique au cirque chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 3 Mystère au musée chez Amazon ou à la FNAC

D’Arthur et la vengeance de Maltazard, commander :
- le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC
- le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

Visiter le blog de Cécile

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Je suis séduit par les dialogues dans la planche que vous donnez en exemple.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Charles-Louis Detournay le 14 août 2010 à  02:46 :

      Je vous comprends : on en reste muet !

      Blague en boîte, j’ai préféré choisir une planche expressive point de vue du dessin, mais sans bulle, plutôt qu’une page morne avec du dialogue n’apportant pas plus de crédit.

      Si j’ai donc soulevé votre intérêt, je vous propose de feuilleter quelques pages de ces livres via amazon (lien ci-dessus) ou de jeter sûrement un œil en librairie : vous serez sans doute plus conquis !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Grospatapouf le 15 août 2010 à  14:41 :

        Sans façon, je préfère rester sur cette première impression tout à fait orignale. Je me demande juste comment vous avez fait pour gommer tous les textes des bulles. C’est quand même fastidieux le métier de critique BD. J’espère au moins que vous n’avez pas abimé votre album.

        Répondre à ce message