« Ces Jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher primé aux Utopiales 2018

4 novembre 2018 0 commentaire
  • Déjà lauréat du Prix des Libraires Canal BD « Ces Jours qui disparaissent » (Glénat) a reçu le Prix Utopiales BD au célèbre festival de science-fiction nantais. Alt-Life de Thomas Cadène et Joseph Falzon (Le Lombard) a reçu quant à, lui la « Mention spéciale » du jury.
« Ces Jours qui disparaissent » de Timothé Le Boucher primé aux Utopiales 2018
"Ces Jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher (Ed. Glénat) Prix Utopiales 2018

Célébrant le « Corps » dans tous ses états, la 19e édition des Utopiales, un rendez-vous qui réunit à Nantes depuis 19 ans scientifiques, auteurs et artistes pour explorer les possibles de la science-fiction et des sciences. Une superbe exposition de Beb-Deum, auteur de l’affiche, venait d’ailleurs illustrer cette thématique.
Son jury BD du Festival est présidé par un libraire local et un aréopage de lecteurs conduits par la Bibliothèque municipale de Nantes sur les critères suivants : qualité du dessin, originalité du scénario et composition générale de livre. Ce jury est en général présidé par le lauréat de l’année précédente, à savoir Olivier Vatine pour cette année. Le Prix Utopiales BD est doté de 2000 euros.

Et c’est le très talentueux Timothé Le Boucher qui l’a reçu pour « Ces jours qui disparaissent » (Ed. Glénat). Ce thriller où un jeune héros part à la poursuite du temps perdu est justement récompensé : « Sur cette trame intrigante, écrivions-nous sur ActuaBD, Timothé Le Boucher tisse une comédie profonde qui joue autant sur les effets de gémellité, que sur le questionnement de l’identité. Il a appris, depuis ses albums précédents, à creuser davantage la caractérisation de ses personnages, la pertinence de ses scènes et de ses dialogues. Résultat : une incroyable maîtrise de propos entre gravité et légèreté, entre séduction et réflexion. »

Absent du festival car il travaille d’arrache-pied sur son prochain livre, l’auteur a remercié le festival et le jury par Skype. Il promet d’être là l’année prochaine pour présider le jury suivant.

Timothé Le Boucher, empêché, a communiqué par Skype
"Alt-Life" de Thomas Cadène et Joseph Falzon (Le Lombard) a reçu une "Mention spéciale du jury".

Comme souvent dans ce genre de trophée, le jury a donné un lot de consolation au deuxième titre e plus disputé de la compétition. Et c’est Alt-Life de Thomas Cadène et Joseph Falzon (Le Lombard) qiui a remporté la palme. Il cadrait pourtant parfaitement avec le thème des Utopiales cette année : « Le Corps dans tous ses états ». : « Cadène imagine une expérience,écrivions-nous dans ces pages où un couple pourra expérimenter tous les fantasmes sexuels qu’il désire, individuellement ou à deux, à la carte en somme. Dans un futur où la naissance relève quasiment du clonage, la question de la maîtrise du désir est en effet cruciale. Sans l’ombre d’une vulgarité, grâce au dessin poétique et éthéré de Falzon, Cadène explore les méandres divagants du fantasme et ses impasses aussi, comme la désincarnation qui enlève tout sens à la pulsion. N’attendez point de conclusion à cette fable philosophique : Cadène parie sur la capacité de l’Intelligence Artificielle de dépasser cette aporie. Issue terrifiante en vérité… »

Thomas Cadène et Joseph Falzon (à dr.) recevant leur prix aux Utopiales 2018.
Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

Nos félicitations vont aux deux lauréats.

Une exposition des dessins de Beb Deum bien en phase avec la thématique du moment.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Lire l’interview de Timothé le Boucher sur ActuaBD.com

Commander Ces Jours qui disparaissent chez Amazon ou à la FNAC

Commander « Alt Life » de Thomas Cadène et Joseph Falzon (Ed. Le Lombard) chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?