Children T. 1 – Par Miu Miura – éd. Omaké Manga

21 octobre 2020 0 commentaire
  • Une bouille enfantine et joviale, des couleurs chatoyantes, l’ambiance "feel good" de la couverture attire le regard. En s’approchant, l’œil découvre toutefois un couteau maculé de sang et des aspersions d’hémoglobine sur le visage de la jeune fille. Bienvenue dans "Children", un manga "gore" jouant sur le décalage entre l’innocence juvénile et une violence extrême, le tout dans une atmosphère atrocement malsaine.

Nouveau titre des éditions Omaké Manga sorti le 24 septembre dernier, Children est un diptyque de la Tokyoïte Miu Miura. Il rejoint le jeune et prometteur catalogue de l’éditeur, à l’orientation seinen assumée après les remarqués Le Perce-Neige, Girls Last Tour, et plus récemment Assistant Assassin.

Children T. 1 – Par Miu Miura – éd. Omaké Manga
© Omaké manga

Le jeune Tôru Igarashi, tout juste 18 ans, est à la recherche d’un emploi pour payer ses études supérieures. Lorsqu’une offre à 3 000 000 de yens pour un baby-sitting de six mois se présente à lui, il ne peut qu’accepter. L’extravagante rémunération de l’offre aurait pu attiser sa curiosité ou susciter sa méfiance, mais il n’en est rien. Une opportunité comme celle-là ne se représentera pas de sitôt !

Un chauffeur routier de la région le dépose au milieu de nulle part. Il est arrivé à destination. Tôru aperçoit un étrange bâtiment qui semble être la pension qu’il recherche. Une jeune fille se tient devant, Sakurako Shimizu, 14 ans, directrice de l’orphelinat. Suivant la « directrice », notre ingénu fait la rencontre des enfants peuplant les lieux au détour d’une farce à se taper le menton par terre… Mais arrive la nuit, et "C’est maintenant que le vrai travail commence".

© Omaké manga

Dès lors, nul retour possible. L’autrice et ses enfants mettent en œuvre une véritable manufacture de la mort. Les joyeux bambins coupent, découpent, tronçonnent et charcutent avant de broyer et bouillir avec application et professionnalisme des corps d’adultes. Une mécanique savamment huilée et régie par une série de « promesses » que chaque enfant se doit de respecter sous peine d’être évincé. Coincé avec les plus mignons des meurtriers pour les six prochains mois, Tôru va voir sa morale quelque peu malmenée…

Qu’est-ce qui pousse les enfants à commettre de tels actes ? D’où provient la nature du rapport qu’ils entretiennent aux adultes ? Enfin, Tôru parviendra-t-il à s’échapper ? Et si oui, sera-t-il capable de sauver une partie des enfants ?

©Omaké Manga

En un tome seulement, Miu Miura parvient à instaurer une ambiance diaboliquement malsaine, alternant scènes de boucherie gore et naïveté de la vie quotidienne des enfants de l’orphelinat. Une mise en bouche, si ce n’est savoureuse, tout au moins intrigante et qui aura piqué notre curiosité au point d’en redemander ! Plus qu’à attendre le 12 novembre prochain, date de parution du second tome.

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Children T. 1 - Par Miu Miura - Omaké manga - 7,50 € - 24/09/2020.

  Un commentaire ?