Chopperman - Tome 1 - Par Hirofumi Takei - Kazé

8 décembre 2012 0
  • Sur l'île de Tony-Tony, située sur East Blue, Chopperman, aidé de son assistante Namifia, déjoue les plans diaboliques de l'infâme docteur Usodabada

Chopperman est à l’origine une création d’Eiichiro Oda, auteur de One Piece. Il s’inscrit dans une série de récits courts en quelques planches, les omake, qui s’amusent à transposer les héros de One Piece dans des univers fictifs. Ainsi, l’un des ces omake mettait en scène Chopper en superhéros aux prises avec un Pipo devenu savant fou. C’est ce point de départ qui sert de base à Chopperman, spin-off de One Piece à destination des plus jeunes.

Dans ce premier volume de Hirofumi Takei, le lecteur est invité à découvrir le héros, l’île et ses habitants, ainsi que l’antagoniste principal, le docteur Usodabada, avatar du Pipo de One Piece. L’univers décrit est très enfantin, et d’épisode en épisode Chopperman doit faire face aux inventions et stratagèmes d’Usodabada. Chopperman combat en superhéros, et tire son énergie des encouragements des enfants de l’île. Sa condition physique est figurée par son chapeau qui se décolore lorsque le héros faiblit, et redevient rose lorsqu’il entend la clameur de ses supporters. On est là dans une expression directe de l’esprit shonen qui plaira aux plus petits. Ces derniers pourront se réjouir à la lecture du titre, qui est par ailleurs joli, assez drôle sans être vulgaire et globalement bon enfant. Enfin la traduction de Sylvain Chollet rend la lecture vraiment très agréable.

Chopperman - Tome 1 - Par Hirofumi Takei - Kazé
Chopperman - Tome 1 - par Hirofumi Takei -Kazé
© Kazé

Pour les plus grands, la lecture de Chopperman pourra sembler plus fastidieuse, les péripéties s’enchaînant de manière un peu répétitive, selon un schéma récurrent de chapitre en chapitre qui pour le moment ne s’autorise guère de variations. Cependant, un intérêt particulier se dégage de ce manga, à savoir le tricotage de l’univers originel de One Piece dans la fiction originale de Chopperman. Découvrir les différents membres de l’équipage du Chapeau de paille dans leurs nouvelles fonctions est savoureux (Zorro devient ainsi un robot-boulette de riz), et l’on attend de découvrir les derniers qui n’ont pas été encore présentés. Par ailleurs, les ennemis emblématiques de la série d’Eiichiro Oda sont reconvertis en créatures d’Usodabada de manière plutôt réussie, et l’on est invité à reconnaître divers personnages secondaires.

Chopperman relève légitimement de la collection "kids" de Kazé, et se destine de manière privilégiée à un lectorat jeune. Certains parents qui ne voudraient pas faire lire aux plus petits, en demande de manga, les séries phare du shonen jugées trop violentes ou compliquées auraient tout intérêt à se tourner vers ce titre qui propose une approche douce et sympathique du manga. En outre Chopperman témoigne du phénomène One Piece et est à ce titre à signaler.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?