Chris Ware, Grand Prix VPRO aux Stripdagen d’Haarlem 2008

8 juin 2008 1 commentaire
  • Chris Ware, déjà décoré comme un maréchal soviétique, a été distingué par un jury de spécialistes dans une présélection où figuraient également l’auteure belge Dominique Goblet (Faire semblant, c’est mentir) et le mangaka japonais Naoki Urasawa (Monster) à l’occasion du festival européen de bande dessinée, les 7 et 8 juin 2008, aux Stripdagen d'Haarlem (Hollande).

« À chaque nouvel ouvrage, Chris Ware apporte la preuve qu’il est un des artistes d’avant-garde les plus importants des arts visuels contemporains  » ; « Sur le seul plan graphique, Chris Ware est rien moins que brillant. Pour son travail en tant qu’artiste de bande dessinée, mais aussi comme maquettiste-concepteur de ses propres livres de la collection ACME Novelty Library, mais aussi pour les rééditions de classiques américains comme Krazy Kat ou Gasoline Alley dont les conceptions graphiques sont tout simplement stupéfiantes. Ses dessins pour les deux volumes ACME Novelty Date Books sont des preuves supplémentaires d’une acuité du regard largement au-dessus de la norme »…

Telles sont les motivations du jury de 2008 composé d’une centaine d’experts hollandais et belges parmi lesquels Hans van Soest (Zozolala.com), Rik Sanders (Stripschrift.nl) et Linda Torfs (Mekanik-strip.be) qui a distingué Chris Ware cette année.

La présélection du Grand Prix VPRO avait été effectuée par un jury international composé de Matthias Wivel (Metabunker.dk, Danemark), Volker Hamann (Reddition.de, Allemagne) et votre serviteur Didier Pasamonik (Actuabd.com). Chris Ware succède aux précédents lauréats : Joe Sacco (2002), Lewis Trondheim (2004) et Manu Larcenet (2006). L’auteur recevra une dotation de 1000 euros.

Chris Ware, Grand Prix VPRO aux Stripdagen d'Haarlem 2008
Un exemple du travail de Chris Ware. L’artiste américain est publié en France aux éditions Delcourt.
(C) Chris Ware / Fantagraphics

Le Grand Prix VPRO récompense aussi tous les deux ans le « meilleur auteur de BD hollandais contemporain ». Le prix 2008 est revenu à Marcel Ruijters pour sa drolatique interprétation de L’Enfer de Dante dont vous pouvez voir une présentation plutôt originale des planches dans une vidéo du site de l’artiste (onglet : Inferno) et dont l’éditeur hollandais Oog & Blik annonce une possible parution en français et en anglais.

L’auteur empoche en plus du prix la coquette somme de 1.250 euros.

Marcel Ruijters avait déjà publié en France Sine Qua Non chez L’An 2 dans le même registre.

Un extrait de lL’Enfer de Dante interprété par Marcel Ruijters
(C) Marcel Ruijters / Oog & Blik

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon. Chris Ware, autoportrait. (C) Chris Ware

 
Participez à la discussion
1 Message :