Cicatrices de guerre(s) - Collectif - Editions de la Gouttière

15 novembre 2009 0 commentaire
  • En France, on aime les commémorations et depuis quelques temps la BD emboîte le pas à ce culte du souvenir encore très vivace quatre-vingt-dix ans après les faits. Parmi les sujets de prédilection, la guerre 1914-1918 figure en bonne place avec son lot annuel d'ouvrages qui lui sont consacrés.

L’époque où un Jacques Tardi affrontait seul le sujet semble désormais bien lointain. Après d’autres tentatives, ce 11 novembre voit donc fleurir quelques nouveautés sur “le sujet“ parmi lesquelles on remarquera tout particulièrement l’album Cicatrices de guerre(s). Un livre produit par une toute jeune maison d’édition, La gouttière, qui obéit aux lois du genre (En est ce déjà un ?) : soin de l’édition, ouvrage collectif, association de la pédagogie et de l’esthétisme et parution à la date anniversaire du conflit !

Rassemblant une bonne dizaine d’auteurs : David François, Régis Hautière, Hardoc, Damien et Stéphane Cuvillier, Alex-Imé, Greg Blondin, Denis Lachaussée, Aude Soleilhac, J.F.Bruckner, Agnès Fouquart, Francis Laboutique, Pascal Regnauld, Serge Dutfoy, Philippe Lacoche, Olivier Frasier, Sofia, Sylvain Savoia, Paul Drouin, Norédine Allam, Daniel Goossens et Paul Gillon qui signe la couverture, le livre aborde le thème sous des angles aussi variés que le sont les graphismes et les narrations de ces quatorze petites histoires. Chroniques ou exercices de styles parfois esthétisan, témoignages ou recueil d’émotion.

Le tout ; en association avec l’Historial de la Grande Guerre de Péronne (particulièrement actif dans la promotion de la BD cette année) et l’Université de Picardie, la sortie de ce livre s’accompagne d’une vaste promotion en liaison avec le musée et les principaux libraires d’Amiens pendant tout le week-end.

Cicatrices de guerre(s) - Collectif - Editions de la Gouttière

Il faut dire que la majorité des auteurs est originaire de la région et bénéficie d’un large soutien de l’association On a marché sur la Bulle, les éditions de la Gouttière en étant le départemental éditorial.

Inscrit dans une optique volontairement régionale cet album témoigne à sa manière des cicatrices laissée par la Grande Guerre en terre picarde. Un album de plus ? Certes, mais une initiative qui autour de ce thème fait office de vitrine pour un groupe de jeunes auteurs bien talentueux.

Voir en ligne : On a marché sur la bulle

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

© Noredine Allam, édition de la Gouttière.

  Un commentaire ?