Cigalon – Par Serge Scotto, Eric Stoffel et Eric Hübsch – Grand Angle, collection Pagnol

29 octobre 2018 0 commentaire
  • Le pari de la collection « Marcel Pagnol » aux éditions Grand Angle est de faire découvrir toute l’œuvre de l’écrivain et du réalisateur, des plus connues aux plus oubliées. « Cigalon » est un film sorti en 1935. Bien heureuse idée que de nous permettre de redécouvrir ce monument de la truculence provençale.
Cigalon – Par Serge Scotto, Eric Stoffel et Eric Hübsch – Grand Angle, collection Pagnol

Cigalon est le dixième album de la collection Marcel Pagnol, toujours adapté par le duo Serge Scotto et Éric Stoffel. Nous avons parfois oublié que l’auteur a aussi été un réalisateur à succès en son temps, comme nous l’avions déjà évoqué dans la chronique de l’album Le Schpountz.

Ici, les auteurs s’attaquent à un film moins connu et pour cause : il a été un échec commercial et populaire lors de sa sortie en 1935. Mais il est adapté au théâtre et rencontre là un grand succès. Localement, un certain nombre de restaurants se nomment encore « Le Cigalon », ne serait-ce qu’à La Treille, village d’origine de Pagnol devenu un quartier de Marseille et où les auteurs placent l’action de l’album.

Car il s’agit bien d’une affaire de cuisine : Cigalon est un chef renommé et très imbu de lui-même : il estime qu’aucun client n’est digne de sa cuisine. Aussi, même si son restaurant est ouvert, il refuse de servir les clients et ses plats ne mijotent que pour sa sœur et lui. L’arrivée de Madame Toffi, son ancienne blanchisseuse, qui veut ouvrir en face un établissement « où on sert les clients », va le piquer au vif. Et lorsque le premier client de Cigalon s’avère être un escroc, tout s’emballe...

Pagnol s’amuse avec la faconde provençale. La première scène de l’album, où un bourgeois affamé et sa famille cherchent à tout prix à être servis par le cuisinier, sans succès, est savoureuse… pour ne pas dire « pagnolesque ». Serge Scotto et Éric Stoffel, comme sur les autres albums, endossent sans aucun mal la veste de cet auteur et on sent qu’ils s’amusent beaucoup sur cette adaptation. Éric Hübsch, qui a déjà mis en image les deux tomes de Topaze, retrouve les deux complices avec un plaisir manifeste.

La collection présente un panel d’albums assez large qui permet d’avoir une bonne vision de l’œuvre de Marcel Pagnol. À l’exception de Jean de Florette, toutes les adaptations sont de qualité et présentent des œuvres variées où chacun pourra préférer tel ou tel.

De g. à d. : Eric Stoffel, Eric Hübsch, Serge Scotto. Photo : Jérôme Blachon
Cigalon et Madame Toffi (c) Eric Hübsch
Un client convoité (c) Eric Hübsch

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

.
Commander Cigalon – chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?