Classroom For Heroes T1 & T2 - Par Shin Araki & Koara Kishida - Doki Doki

5 février 2019 0 commentaire
  • Un nouvel élève intègre la prestigieuse académie formant les futurs héros et bouleverse l’ordre établi par sa nonchalance excessive et sa force écrasante ! Une sympathique fantaisie, orientée « otaku », très clichée, qui amusera surtout les passionnés du genre.
Classroom For Heroes T1 & T2 - Par Shin Araki & Koara Kishida - Doki Doki

Voici donc un manga, adaptation de Light Novel [1], fait relativement commun de nos jours, Eiyuu Kyoushitsu de son titre original - littéralement « La classe pour héros » - mais qui avait déjà fait l’objet d’une publication. En effet Empress of Flame, chez Delcourt/Tonkam, adapte la première histoire de Eiyuu Kyoushitsu que nous retrouvons donc en première partie du tome un de Classroom for Heroes. Un fait rare, car en général le one-shot d’essai d’un Light Novel n’est jamais publié en France, les éditeurs préférant, logiquement, lancer directement la série régulière.

Nous nous étions étonnés l’an dernier du choix de Delcourt/Tonkam de publier Empress of Flame, un étonnement qui redouble donc en voyant la série régulière débarquer chez un autre éditeur. Quoi qu’il en soit, notre avis sur ce titre n’a pas changé et la mention chez Doki Doki que Classroom for Heroes serait un « Hit Fantasy de Square Enix » nous semble quelque peu exagérée.

Rappelons donc le contexte de l’histoire : un monde d’Heroic-Fantasy où la paix est revenue après que le Héros a vaincu le Roi des Démons. Cependant, il faut préparer l’avenir et l’Académie des Héros a pour mission de former la prochaine génération.

Étudiante numéro un de l’académie, Arnest dite l’Impératrice, détentrice d’une épée de feu maudite, a du mal à se faire des amis et personne n’ose l’approcher, soit par déférence, soit par crainte. C’est alors qu’arrive un étrange nouvel étudiant, Blade, qui semble s’être inscrit dans l’unique but de se faire des amis...

Doté d’une puissance surclassant tous les élèves, l’Impératrice comprise, notre sympathique héros brise la solitude d’Arnest, puis celle de Sophie, la « brave » artificielle, et rassemble au fil des chapitres toute une petite bande autour de lui, réalisant ainsi son objectif !

Au-delà des sous-intrigues classiques du genre, comme la malédiction dont est victime Arnest et les origines artificielles de Sophie, Classroom for Heroes tient surtout de la comédie scolaire, mâtinée d’un univers fantastique. Ainsi les deux grandes histoires du deuxième tome proposent une bataille du héros contre un Dragon dans le but de devenir son ami (décidément !) et un entrainement en « réalité virtuelle » qui vire rapidement au grand n’importe quoi !

Le plus gros problème de l’œuvre, cependant, réside certainement dans son classicisme et ses clichés « Otaku » qu’elle n’arrive jamais à dépasser. Difficile de trouver une once d’originalité dans les personnages et les situations, même si l’ensemble n’a rien de honteux et se lit de façon plaisante.

Comme pour Empress of Flame, nous sommes face à une œuvre divertissante mais extrêmement « basique », fortement oubliable qui a au moins le mérite de poser rapidement et efficacement un groupe aux personnalités bien définies. Il ne reste donc plus qu’à leur trouver des aventures à vivre !

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Classroom For Heroes T1 & T2. Par Koara Kishida (dessin) & Shin Araki (histoire originale). Traduction David Gondelaud. Doki Doki, collection "Seinen". Sortie le 6 février 2019. 176 pages. 7,50 euros.

Commander le tome 1 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Commander le tome 2 sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Classroom For Heroes sur ActuaBD :
- Lire la chronique d’Empress of Flame

[1Petits romans publiés en feuilleton illustrés formellement très simples et très populaires, notamment auprès du jeune public.

  Un commentaire ?