Cloth Road T1 - Par Hideyuki Kurata & Okama - Kazé

15 juin 2010 1 commentaire
  • Et si les défilés de mode devenaient le théâtre d'affrontements vestimentaires entre mannequins ? Voilà, d'une manière certes peu étoffée, le fil conducteur de ce surprenant manga, relativement éloigné du caricatural Zoolander mené en 2001 par Ben Stiller.

Grâce aux nanotechnologies, tout un chacun peut désormais porter ordinateur et autre matériel de pointe à même la peau. Les podiums sont maintenant des arènes de combats, aux règles précises, où des mannequins-guerriers mettent à l’œuvre armes et techniques spéciales renfermées dans des vêtements conçus par des "designers". Fergus est un jeune apprenti couturier des bas-fonds et rêve de reconnaissance. Mais la maladie de son père adoptif le met au pied du mur. Avec Jennifer, sa sœur jumelle dont il vient tout juste d’apprendre l’existence, il décide de relever le défi de la compétition brutale qu’est le "War King" en espérant gagner suffisamment d’argent pour couvrir les frais médicaux.

Lorsqu’on plante l’aiguille pour la première fois dans cette première pièce de tissus (pardon : ce premier tome), il y a de quoi être dérouté. D’abord par sa thématique originale qui possède un côté un rien ridicule, visiblement assumé, mais qui fait aussi plonger le scénario dans des sujets plus sombres (la maladie évoquée plus haut, les mannequins accros à la drogue,...). De ce fait, on ne sait pas bien où Hideyuki Kurata [1] veut nous embarquer.

Le démarrage est d’ailleurs assez difficile à suivre, dans sa narration comme d’un point de vue graphique. Okama [2] possède un trait plutôt vif, parfois précis et parfois dépouillé. On peut se laisser séduire malgré certaines approximations, mais son plus gros point faible se trouve dans les combats, particulièrement confus.

Il est dommage que l’originalité de Cloth Road ne soit pas pleinement exploitée dans ce premier volume et que les divers défauts gâchent ce qui aurait pu être une bonne surprise. La suite apportera-t-elle les retouches nécessaires ? Nous l’espérons.

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

[1Auteur de romans et de scripts pour des productions animées, il est également l’un des créateurs du studio ORPHEE au sein duquel il a œuvré sur des séries telles Gun X Sword, Excell Saga ou encore Hellsing (OVA). En tant que scénariste de manga, il a notamment publié R.OD. - Read Or Dream.

[2Designer dans le milieu de l’animation et du jeu vidéo, il a démarré sa carrière de mangaka avec Cat’s World (publié chez Soleil Manga). Plus récemment, les joueurs possédant la console Wii de Nintendo ont pu voir son travail via le jeu No More Heroes.

 
Participez à la discussion
1 Message :