Conan le Cimmérien T.3 : Au-delà de la rivière noire - Par Mathieu Gabella & Anthony Jean d’après l’œuvre de Robert E. Howard - Glénat

15 novembre 2018 0 commentaire
  • Dans ce troisième tome de la collection "Conan le Cimmérien", nous découvrons le célèbre guerrier aux prises avec un sorcier indigène qui a juré de tuer tous les colons qui ont envahi ses terres.

À l’époque de l’âge hyborien, existait une contrée sauvage située à l’ouest et bordant l’océan, le Territoire des Pictes. Ce peuple, parmi les plus primitifs du monde connu, vivait dans une immense forêt tropicale et obscure semblable à l’Amazonie. Attaché à leurs coutumes et à leurs traditions, les Pictes virent un jour débarquer les Blancs qui colonisèrent petit à petit leur territoire. C’est alors qu’ils se replièrent au-delà de la Rivière Noire, là où aucun homme blanc n’osait aller, attendant sagement l’heure de leur revanche...

Conan le Cimmérien T.3 : Au-delà de la rivière noire - Par Mathieu Gabella & Anthony Jean d'après l'œuvre de Robert E. Howard - Glénat
Conan le Cimmérien T.3 : Au-delà de la rivière noire
Mathieu Gabella & Anthony Jean d’après l’œuvre de Robert E. Howard © coll. Grafica/Glénat

C’est ainsi que nous retrouvons Conan devenu mercenaire pour le compte de Valannus. Il est chargé de défendre le Fort Tuscelan, dernier bastion de la présence des colons dans cette partie du Territoire des Pictes. Alors qu’il est à la recherche de Tibérias, un habitant du fort qui a mystérieusement disparu dans la jungle, Conan sauve in extremis un jeune paysan nommé Balthus d’une attaque de Pictes. Ensemble, les deux hommes retrouvent rapidement la trace de Tibérias... du moins, ce qu’il en reste. Le malheureux a été décapité, avant que son corps ne disparaisse étrangement sous les yeux de nos héros. Pour Conan, cela ne fait aucun doute, ce crime est signé Zogar Sag, du nom de ce puissant sorcier picte qui prépare l’union sacrée de tous les peuples aborigènes afin de chasser l’envahisseur hors de leurs terres.

Bien qu’il soit du camp adverse, le Cimmérien comprend tout à fait le sentiment des Pictes car il fit pareil dans sa jeunesse, lorsque son peuple se souleva contre l’invasion des Gundermen en Cimmérie. Conan est comme les Pictes ; sauvage, vierge de toute civilisation et prêt à commettre un véritable massacre afin de récupérer sa dignité perdue. Il est un tigre parmi les loups... Les heures du Fort Tuscelan sont comptés et Conan fera tout son possible pour sauver du carnage ceux qui peuvent encore l’être.

Anthony Jean & Mathieu Gabella
Photo © Christian Missia Dio

Un récit aux accents anti-colonialistes

Avec Au-delà de la rivière noire, Mathieu Gabella et Anthony Jean se sont attaqué à un récit iconique de Robert E. Howard. En effet, lorsque paraît cette nouvelle de Conan le Cimmérien en 1934, Howard entretenait des rapports ambiguës avec son personnage. Tenté un moment de prendre ses distances avec son oeuvre, le romancier est vite rattrapé par la réalité économique. Mais cette remise en question fut bénéfique car elle le poussa à explorer de nouveaux genres tels que ceux du western (pour son côté Fort Alamo), de l’épouvante et de l’univers précolombien, tout en mettant de côté les femmes et le sexe. Ces absences remarquées feront d’ailleurs que cette nouvelle de Conan ne fera pas la couverture du magazine Weird Tales, dans lequel étaient pré-publiées habituellement les aventures du guerrier.

L’adaptation en BD de cette nouvelle de la part des auteurs de La Licorne retranscrit bien toute la force de ce récit d’épouvante, en particulier la séquence du monologue pendant la traque nocturne sur la Rivière Noire. Un album prenant, à découvrir.

Conan le Cimmérien T.3 : Au-delà de la rivière noire

Voir en ligne : Découvrez l’univers de Conan sur le site des éditions Glénat

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

À lire sur ActuaBD.com :

Conan le Cimmérien T.3 : Au-delà de la rivière noire, par Mathieu Gabella & Anthony Jean d’après l’œuvre de Robert E. Howard, collection Grafica éditions Glénat. Album paru le 12 septembre 2018. 64 pages, 14,95 euros.

- Commander cet album sur Amazon ou à la FNAC

Suivez Anthony Jean sur son site et sur Facebook

  Un commentaire ?