Newsletter ActuaBD

Corps et âmes - Par Walter Hill, Matz et Jef - Editions Rue de Sèvres

Frank Kitchen n’est pas un type bien ! C’est un redoutable tueur à gages réputé, efficace, froid et implacable. Sans états d’âmes, plutôt cynique et froid, il remplit contrat sur contrat avec un professionnalisme qui lui assure respect et tranquillité. Jusqu’au contrat de trop !

Sa dernière affaire va déboucher sur un piège diabolique ! Alors qu’il vient de remplir sa mission, Franck se retrouve pris dans un engrenage dont il sortira vivant mais transformé !
Alors que le commanditaire aurait pu le supprimer, celui-ci a décidé d’une élimination bien particulière. Ce que va alors subir le tueur dans son corps et sans doute dans son âme (comme le suggère un titre particulièrement choisi !) va profondément déstabiliser ce tueur un rien macho, viril et sûr de lui ! Difficile de ne pas trop en dire pour préserver le plaisir de lire cette histoire, l’histoire bascule totalement !
Notre héros n’a alors de cesse que de se venger de cette mutilation, s’ensuivra une descente vengeresse dans les bas fonds dont l’issue ne pourra être que tragique.
Atteint dans sa chair, le tueur l’est aussi au niveau psychologique, cet aspect sera progressivement développé au cours du récit, donnant à ce polar très noir une dimension particulièrement captivante !

Corps et âmes - Par Walter Hill, Matz et Jef - Editions Rue de Sèvres
Un art du montage au service d’une narration très cinématographique.

Reconstitué après le succès public et critique de Balles perdues, le trio Walter Hill, Matz et Jef nous offre un nouveau polar sombre et tendu. Mené tambour battant l’épopée de ce tueur à gage, au prologue plutôt classique bascule dans une intrigue si surprenante et si inattendue qu’il est bien difficile de lâcher le livre. Devenu à la fois proie et chasseur, Franck va perdre toutes ses certitudes se retrouvant en conflit aussi avec lui même .
Animé par un désir de vengeance implacable, le truand va nous apparaître plus vrai, plus humain à la recherche d’une identité perdue.
Si une partie de la réussite de cette histoire réside bien évidemment dans le caractère inattendu du tournant de l’histoire et de la manière dont le héros se transforme au court du récit, cet album est avant tout un formidable polar. 

Un contrat aux consèquences imprévues pour Franck, le tueur.

Atmosphères inquiétantes, intensité des regards et lumières blafardes le cadre de l’histoire est magnifiquement posé par Jef qui semble de plus en plus à l’aise dans le traitement graphique de cet univers. Le dessinateur de Flash ou le grand voyage (Des ronds dans l’O) confirme son talent à travers un trait nerveux et vif associé à une maîtrise d’ambiances colorées très réussies qui procurent à cette histoire une sacrée énergie et de l’authenticité, malgré un parti pris narratif audacieux !

Associé une nouvelle fois avec Matz (Le tueur chez Casterman) Walter Hill signe un scénario original, surprenant mais particulièrement bien ficelée ! La narration confirme, s’il en était besoin le savoir faire du réalisateur américain. L’auteur à qui l’on doit de nombreux westerns urbains comme 48 heures ou les Guerriers de la Nuit a choisi de reprendre la trame narrative, dans un long métrage avec Sigourney Weaver et Michelle Rodriguez au générique. La sortie du film étant annoncée pour 2017, voilà qui laisse tout le temps aux amateurs d’apprécier ce one-shot parfaitement réussi.

Notons pour être complet qu’à l’occasion du Salon du livre de Paris, on annonce la venue de Walter Hill entre le 17 au 20 mars sur le stand Rue de Sèvres.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre
chez Amazon ou à la FNAC

© Illustrations Hill, Matz et Jef – Editions Rue de Sèvres 2016

 
Newsletter ActuaBD