Newsletter ActuaBD

Corpus Hermeticum - T2 : Les Hautes Terres - Par Alex Gonzalbo et Christophe Palma – Ed. Soleil

14 octobre 2007 0 Albums par Olivier Wurlod
🛒 Acheter
  • Avec {Les Hautes Terres}, les Éditions Soleil offre un second tome à leur série {Corpus Hermeticum}. Ce {one-shot,} réalisé par les talentueux Alex Gonzalbo et Christophe Palma, nous plonge avec intelligence dans une époque romaine enrobée de mysticisme.

Le tribun Antonionus, vieux serviteur de Rome, est arrivé à un âge où survient l’envie de dévoiler certains secrets qui poursuivent un homme durant toute son existence. Pour soulager sa conscience avant son passage dans l’autre monde, il se confie alors à son jeune élève Marcellus et remonte loin dans son passé pour lui raconter une expédition qu’il avait dû mener en Bretagne, lorsque le gouverneur de l’époque, Décimus Varo, avait été porté disparu. À la tête de trois centuries, Antonionus s’était alors lancé à sa recherche dans des terres hostiles (sous contrôle des farouches tribus pictes du Nord). Une mission qui n’allait pas se passer comme prévu…

Corpus Hermeticum - T2 : Les Hautes Terres - Par Alex Gonzalbo et Christophe Palma – Ed. Soleil

Alex Gonzalbo, plus connu comme coloriste (Watch, Cercles d’Akamoth ou encore Zone mortelle) que scénariste, nous offre ici un scénario particulièrement haletant. Certes, son utilisation du flashback est des plus classiques, mais il sait le faire fonctionner parfaitement. Dans ce nouvel album de la collection Terres secrètes des Éditions Soleil, le suspense est constant et incite une lecture d’une seule traite.

Le dessin et les couleurs sont signés par Christophe Palma, dessinateur de la série Xoco chez Vents d’Ouest. Ses paysages sont particulièrement réussis, devenant de plus en plus sombres et effrayants en fonction de l’avancée des troupes en territoire ennemi. Ses personnages aussi ont de vrais gueules, comme ses légionnaires dont on sent le long vécu de soldat. Un petit bémol toutefois pour certaines expressions de visages parfois franchement ratées.

Au final Les Hautes Terres est un très bon album qui plaira aux amateurs d’ésotérisme comme à ceux de cette époque lointaine où Rome régnait sur tout le bassin méditerranéen.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD