Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Cosey, Grand Prix du FIBD d’Angoulême

  • Nous l'avions longtemps souhaité, les auteurs l'ont concrétisé : le discret Cosey est honoré par le Grand Prix du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême. Ses réactions à chaud...

Le suspense planait depuis quelques jours, et voilà que le voile se lève sur le Grand Prix d’Angoulême. Cosey est donc honoré par ses pairs.

Voici ses premières réactions à chaud :

"Je suis bien entendu extrêmement heureux de recevoir le Grand Prix du Festival d’Angoulême. C’est une heureuse surprise, même si mon nom faisait déjà partie de la sélection finale les années précédentes.

Dans la foulée de la récompense d’Hermann l’année dernière, c’est sans doute tout un pan du milieu de la bande dessinée qui est reconnu.

Le fait que les auteurs eux-mêmes me l’aient décernés m’honore bien entendu, mais la valeur de ce prix aurait été tout aussi importante à mes yeux si les anciens Grands Prix m’avaient choisi. Je pense en effet que tout auteur de bande dessinée ne pourrait être que comblé d’être ainsi récompensé ; cette date restera donc un très grand jour pour moi."

Plus d’informations dans les prochaines heures...

Cosey, Grand Prix du FIBD d'Angoulême
Jonathan de Cosey
© Le Lombard

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les photographies sont : Charles-Louis Detournay.

 
Participez à la discussion
13 Messages :
  • Cosey, Grand Prix du FIBD d’Angoulême
    25 janvier 2017 18:44, par joel

    Ouf ! je voyais vraiment pas ce que les deux autres auteurs faisait dans la liste ! Après Hermann , Cosey ! l’an prochain Dany !

    Répondre à ce message

    • Répondu par phil C le 25 janvier 2017 à  21:11 :

      Bravo à Cosey, c’est mérité !
      Quant à vous Joel, prenez un moment pour lire Larcenet avant d’écrire des âneries !

      Répondre à ce message

      • Répondu par Mikekafka le 26 janvier 2017 à  09:28 :

        Symptôme malheureux du manque de curiosité des lecteurs de "bd classiques" . Prix mérité pour Cosey. Larcenet aurait également fait un beau vainqueur ...

        Répondre à ce message

    • Répondu le 26 janvier 2017 à  23:27 :

      Bof. Dany et ses gags égrillards, merci bien.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 27 janvier 2017 à  02:09 :

        Dany c’est Olivier Rameau, Histoire sans héros, Equateur... c’est un dessinateur génial.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 28 janvier 2017 à  08:59 :

          Très bon dessinateur. Mais auteur mineur.

          Répondre à ce message

          • Répondu le 28 janvier 2017 à  12:21 :

            Absolument, mais vous ne le rameniez qu’à ses gags égrillards et vulgaires, il y a quand même autre chose.

            Répondre à ce message

  • Cosey, Grand Prix du FIBD d’Angoulême
    25 janvier 2017 18:53, par Polo

    Bravo ! Ses livres, notamment ceux publiés en Aire Libre, sont de grands livres.

    Répondre à ce message

  • Cosey, Grand Prix du FIBD d’Angoulême
    25 janvier 2017 19:43, par Norbert

    Bravo ! Ce prix est entièrement mérité, Cosey est un très grand auteur. Et avec lui, c’est un peu Derib qui est honoré aussi.
    Encore bravo !

    Répondre à ce message

    • Répondu par Zot ! le 25 janvier 2017 à  22:38 :

      Hermann, puis Cosey. Deux auteurs importants, qui ont largement publié dans les pages de l’hebdo Tintin. Donc bravo au Lombard ! Je crois me souvenir que Cosey avait eu des albums dans les listes du FIBD, mais sans doute pas Hermann. Je sais que dans les deux cas du Grand Prix, les pros ont voté, et non un mystérieux conciliabule. D’où vient le clivage de cette reconnaissance tardive ?

      Répondre à ce message

  • Cosey, Grand Prix du FIBD d’Angoulême
    26 janvier 2017 09:22, par Laurent

    Bravo Cosey, je connais et savoure votre oeuvre depuis longtemps. Je vois cette reconnaissance - tardive - comme une bulle de sérénité dans un monde de brutes. L’expo à Blois était déjà belle je frémis à l’idée de celle d’Angoulême en 2018.

    Répondre à ce message

  • Cosey, Grand Prix du FIBD d’Angoulême
    26 janvier 2017 10:33, par La plume occulte

    Cosey, évidement, y’avait pas photo . Après des années d’égarement on peut dire que l’élection des Grands Prix reprend des couleurs, pour ne pas dire de la crédibilité.
    Cosey une évidence parce que Larcenet est encore en phase ascensionnelle, en devenir, c’est trop tôt pour lui ;le travail de Larcenet additionne les moments de grâce, c’est vrai et encore les aspérités visuelles et narratives.Ensuite , les exercices de style de Ware le maquettiste bibliophile sont sympathiques un moment mais restent ce qu’ils sont:des exercices de style !,donc pénibles assez vite même s’ il a sont public privilégié.Dans le genre narration visuelle exacerbée il n’arrive pas à la cheville d’un Frank Miller, qui lui sait s’ oublier derrière son sujet.
    Bravo Cosey.
    Par contre annoncer le Grand Prix 2017 aussi tôt est-il judicieux ? Hermann a attendu son Grand Prix longtemps,très longtemps. Faire cette annonce maintenant c’est un peu lui voler sa fête .

    Répondre à ce message

    • Répondu le 26 janvier 2017 à  14:08 :

      C’est la règle dorénavant, le GP est annoncé le mercredi à 18h, c’était déjà le cas pour Hermann l’année dernière.

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD