« Coup d’éclat » de Yoshihiro Tatsumi - chez Vertige Graphic

5 octobre 2003 0 commentaire
  • Yoshihiro Tatsumi est auteur un classique de la BD japonaise dont il incarne un courant moderne : le {Gekiga}, un terme concurrent de celui de Manga dont la connotation, pour cette nouvelle génération qui émerge dans les années soixante, est devenue par trop enfantine. Le terme de {Gekiga} inclut l'idée de drame ({Geki}) mais aussi de dessin ({Ga}), de même qu'une analogie phonétique avec des mots qui renvoient aux notions d'intensité, de force, voire de violence. Chez nous, on appelle cela : la BD adulte.

Typique de cette bande dessinée des années soixante qui tranche, comme en Europe, avec sa ghettoïsation dans le seul secteur de la littérature pour la jeunesse, « Coup d’éclat » réunit trois courtes nouvelles où le héros, double fantasmatique de l’auteur, vit des aventures transgressives. Sexualité, critique sociale, sentiment de solitude et d’aliénation sont au menu de ce manga au graphisme épuré mais élégant, tandis que les histoires, dont la chute semble manquer tant elles s’achèvent en points de suspension, composent une petite musique qui nous va droit au cœur.

Lire un extrait

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?