Actualité

"Cowboy Bebop", le film

Enfin, le film est là! Un an que je me délectais en écoutant la fabuleuse bande son, impatient de retrouver sur l'écran le manga de Yukata Nanten avec ses chasseurs de primes spatiaux, vivant d'aventure et de nourriture en boîte, courseurs de bandits mis à prix, et éternels losers. Alors on s'installe, on s'accroche et on se laisse décoller par le film.

Petite intro gag à la « Die Hard », puis le magnifique générique noir et blanc (signé Okiura Hiroyuki, réalisateur de « Jin Roh »), malin dans son montage, qui nous plonge directement dans l’ambiance. Le thème est ici réellement original, celui de la série télé étant, on se souvient, trop pompé sur celui de "Mannix". L’histoire ? Mars 2071, les choses sérieuses commencent. À la poursuite d’un pirate informatique, Faye va devoir mettre le doigt dans une très sale affaire de terrorisme. Une attaque chimique ou bactériologique susceptible de faire des centaines de victimes. La prime astronomique promise fait que Spike et Jet plongeront immédiatement dans le panneau. La cible ? Un illuminé, looké à la Jim Morrison façon David Koresh¹. Les instances officielles se montrent comme prévu aussi inefficaces que corrompues et les indices sont quasi inexistants. Mais l’équipage du Bebop trouvera la bonne piste par le plus improbable des hasards. L’affaire s’annonce mortellement ennuyeuse. Heureusement, l’enquête n’est pas triste et franchement dépaysante.

Une version long métrage d’une série télé

La dimension long-métrage (l’équivalent en durée de plus de 4 épisodes TV jouissant d’un budget bien évidemment supérieur) permet les scènes de combats ou les joutes aériennes spectaculaires. Elle autorise aussi de longs dialogues grâce auxquels nous faisons connaissance avec les nombreux protagonistes du film. Des "temps morts" sont mis à profit pour élaborer de jolis effets où la musique prend le relais du fil narratif. On remarquera en particulier les excellentes compositions de Yoko Kanno (swing, jazz et funk). Elle contribue à donner à cette série un cachet unique (si je compte bien, entre la série, le film, les remixes et les lives, il n’y a pas moins de 12 CD de bande originale. Kanno a aussi est aussi l’auteure des musiques de "Macross Plus" et "Escaflowne").

On regrette seulement que Ed et Ein (les héros de la série originale) soient un peu laissés de côté sur la fin, alors que ces sidekicks contribuent au côté allumé de la série.

Grâce au succès de la série télé

Entre la production de la série télé et celle du film, trois ans se sont passés. L’équipe venait de produire le film "Esclaflowne" quand, devant le succès soudain de "Cowboy Bebop" sur les petits écrans, elle a été sollicitée pour une sortie cinéma. Chronologiquement, cette aventure se déroule quelque part avant la fin de la série. Visiblement, les créateurs lui ont offert un joli petit tour d’adieu, puisqu’ils ne semblent pas très chaud de remettre ça.

Le sujet abordé dans l’histoire avec beaucoup d’humour pourrait sembler cynique, surtout pour l’apparition du World Trade Center et les courses poursuites dans les quartiers arabes... Mais voilà, le film est sorti au Japon le 1er Septembre 2001. Ceci expliquant cela.

Trahi par le doublage

On se demande ce que fait le distributeur français (Columbia Tristar). La faiblesse de la diffusion française, très modeste (moins d’une trentaine de copies), est entachée par le fait que le doublage français ne reprend pas les voix de la sérié télé (qui sont pourtant excellentes), et le transfert du sous-titrage, à cause d’un bug catastrophique, fait sauter l’image.

Vivement la sortie en DVD !

(par Xavier Mouton-Dubosc)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :


« Cowboy bebop the movie : Knockin’ on heaven’s door » (Japon, 2001, 1h55, réalisateur : Shinichirô Watanabe) en salle le 1er octobre 2003 en France.

Total remerciements à Yvan West Laurence et Alex Masson. Big up à Dynamic Visions.

Site officiel de Cow-Boy Bebop

¹ Le gourou assassin de la secte de Waco, Texas. Euh... Après tout, peut-être que les producteurs ont pensé à celui de la secte Aum, fomenteur d’un attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo. Mais vous voyez ce que je veux dire.

🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • > "Cowboy Bebop", le film
    24 novembre 2003 03:14, par Axl

    Salut,

    Je passe juste dire que malheureusement le doublage est souvent malmené ...En effet, je trouve aussi "bizarre" que le doublage des voix de la série n’ait pas été repris.Simplement le client pense qu’il ne faut pas accorder trop d’importance à ce genre de produit mineur et que donc, il peut faire des économies sur le doublage.
    Je sais de quoi je parle étant donné que je suis comédien et que je fais pas mal de voix d’anime (Yu-Gi-Oh, Pokemon, Beyblade, Medabots, j’en passe , mais surtout j’ai doublé Spike dans la version francaise du film).

    Je n’aime pas le terme "entaché" car je le trouve très péjoratif, mais j’avoue que par la force des choses, le cachet du film s’en prend un coup auprès des aficonados. Paradoxalement, je déteste les VF, mais je voudrais jsute dire qu’il ne faut pas juger le travail de ceux qui font le son , les voix et la BO, car nous ne pouvons souvent pas faire grand chose pour lutter contre des directives émanant de Columbia ou Universal et autres, et nous nous retrouvons bien souvent dégoutés parce qu’on ne peut pas affiner notre travail, dû au fait que le client " n’a pas le temps" ou n’accorde pas assez d’importance au produit, genre : le film a été fait en trois jours alors qu’un long , doublé à Paris aurait pris une semaine voire 10 jours...les moyens ne sont pas les mêmes.

    Bref, nous nous exposons à la critique en faisant ce métier, et je suis toujours content d’entendre les avis qu’ils soient en faveur du doublage ou non, toutefois qu’ils s’avèrent constructifs.Je viens très souvent sur le Net glaner les avis des spectateurs de telle ou telle série, car étant moi meme un grand fan de manga, j’essaie de mettre toute ma passion dans le boulot, car les premiers clients, ceux qu’il faut écouter, ce sont bien nous, les fous d’anime.

    A bientôt peut-être.

    Axl

    Répondre à ce message

    • Répondu par Yusuke le 24 novembre 2003 à  23:38 :

      c vrai qu’ on aurait bien aimé retrouver les voix françaises des persos de cowboy bebop surtout que dans la serie originale , les voix leurs vont à ravir. J’ espère tout de même que Tristar fera un effort pour la sortie DVD en france et tachera de ne pas bouder les voix françaises propres à la série, celà nous motivera + pour l’ achat du DVD.

      Répondre à ce message

Dans la rubrique Actualité
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Salon
du 27/08/2022 au 28/08/2022
BD Plage à Sète (Hérault)
Agenda BD septembre 2022
Du 8 au 24 septembre 2022,
du 8/09/2022 au 24/09/2022
Exposition-vente - Antonio Cossu - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD