« Croc, l’exposition qu’on rit » présentée à la Librairie Z

21 octobre 2019 0 commentaire
  • EXPOSITION - À l’occasion de son 40e anniversaire, le magazine culte s’expose à Montréal. Une occasion de redécouvrir la contribution de « Croc » à la BD et à l’humour québécois.

Après avoir lancé un numéro spécial et fait l’objet d’une causerie au Musée de la civilisation de Québec, le magazine Croc continue de célébrer son 40e anniversaire avec une rétrospective présentée par la Librairie Z, à Montréal.

Une initiative que l’on doit au libraire et chroniqueur Jean-Dominic Leduc. Co-auteur de l’ouvrage Les Années Croc paru chez Québec Amérique en 2013, celui-ci continue mettre en valeur l’histoire de la revue ainsi que son importance dans le paysage culturel québécois : « L’attachement au magazine Croc ne s’est jamais démenti au fil du temps. À preuve, le succès fulgurant que récolte le numéro anniversaire publié 24 ans après sa disparition. Fort de ce constat, et du travail de recherche effectué pour la rédaction de l’ouvrage Les Années Croc, l’exposition de planches originales et d’artefacts m’est apparue comme une évidence. Le travail de Serge Gaboury, Jacques Hurtubise, Réal Godbout, Pierre Fournier, Jean-Paul Eid, Gité, Claude Cloutier, Berthio, Alain Massicotte, ainsi que l’équipe de rédaction trouve encore écho aujourd’hui. Le milieu de l’humour et de la bande dessinée québécoise leur seront éternellement redevables. »

« Croc, l'exposition qu'on rit » présentée à la Librairie Z
« Croc, l’exposition qu’on rit », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.

En tant que commissaire, Jean-Dominic Leduc a su rassembler une série d’œuvres et d’objets permettant de faire revivre les belles années du « magazine qu’on rit ». Parmi les originaux exposés, notons une caricature de Jean Chrétien (ancien premier ministre du Canada) réalisée par Berthio, une planche des Jean-Guy de Claude Cloutier, ou encore une planche de Serge Gaboury.

« Croc, l’exposition qu’on rit », présentée à la Librairie Z, Montréal.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.
« Croc, l’exposition qu’on rit », présentée à la Librairie Z, Montréal. On peut entre autres y voir la mappemonde humoristique créée par le magazine.
Photo : Jean-Dominic Leduc / Librairie Z.

Le public pourra également admirer différents « produits dérivés » de la revue, dont la fameuse couverture hommage à l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles, comme l’explique Hélène Fleury, co-fondatrice de Croc : « On en avait fait une réplique parfaite. Au lieu des chanteurs anglais ou américains, c’était tous des chanteurs québécois qui étaient sur la pochette. Dans ce temps-là, cela se faisait à la main. C’était complètement débile. Il fallait découper une face de Michel Louvain et trouver une photo dans laquelle il était exactement dans le même angle que les personnages de la pochette originale. Le directeur artistique avait passé trois jours à faire la pochette ! » Celle-ci rappelle d’ailleurs qu’à cette époque, il fallait nécessairement passer par une agence de presse pour espérer trouver les photos des artistes convoités.

Hommage à l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles
Croc, numéro d’octobre 1988 (numéro spécial musique).

Un succès fou pour le numéro spécial 40e anniversaire

Lancé le 3 octobre dernier, le numéro spécial de Croc s’est écoulé en seulement 48 heures. Pour la directrice de la publication Hélène Fleury, il s’agit d’un succès extraordinaire : « En 48 heures ! Écoutez, j’étais tellement contente, ça n’a aucun bon sens ! Je savais que Croc, le "vintage", la parodie sociale et politique, on n’en a plus. Ce sont davantage des "shows" de scène, de télé, ou de radio. Donc le plaisir de lire un magazine d’humour écrit n’existe plus [au Québec, NDLR]. Il y a des sites Internet, mais c’est par thème, et ce n’est pas nécessairement sur ce qui se passe au Québec en 2019. Je pense que ça correspond encore à un besoin, en fait. » Selon cette dernière, le ton grinçant de la revue y est également pour quelque chose : « Ce ton-là a disparu de la sphère publique. Et le monde dans lequel on vit présentement, je vous dirais, est encore plus dur qu’en 1979. C’est donc un humour qui fait du bien. C’est mordant, mais ce n’est pas cynique. C’est une fine critique de la société que l’on fait. »

Avec la parution de ce numéro spécial, les amateurs de bande dessinée ont également eu le plaisir de renouer avec plusieurs séries phares de Croc : « Les bédéistes sont revenus, c’est le fun. Il y a des albums qui se font à La Pastèque et tout ça, il y a des fanzines, mais de retrouver Jérôme Bigras et sa tondeuse (Jean-Paul Eid), de retrouver Gilles la Jungle (Claude Cloutier), les bonhommes de Gaboury et Red Ketchup en quatre pages, c’est un grand bonheur pour tout le monde. »

La couverture du numéro spécial de Croc réalisée par Réal Godbout, octobre 2019.

Aussi, après cette expérience concluante, Hélène Fleury et l’équipe de Croc espèrent désormais produire un deuxième numéro. Bien qu’il n’y ait rien d’officiel pour l’instant, celle-ci a de bonnes raisons de croire que le projet ira de l’avant : « Je n’ai pas encore jasé avec les patrons [1], et je n’ai pas encore de commande ferme pour le numéro 2, mais étant donné le succès que l’on a eu – d’aller en réimpression 48 heures après la mise en marché –, je dois dire que pour des supports papier, ça n’existe plus ce phénomène-là. On ne se cachera pas que les magazines papier sont, d’une certaine façon, en déclin ; c’est plus difficile qu’autrefois. Donc d’aller en réimpression, c’est complètement fou. »

Pour ce futur numéro, celle-ci prévoit répéter la formule du numéro 40e anniversaire, avec 50% de nouveau contenu et 50% de contenu « classique » tiré des anciens numéros. Comme quoi certaines blagues n’ont pas pris de ride : « Si vous lisez les articles qui sont dans la section "vintage", on voit que ça a très bien vieilli. Quand Stéphane Laporte nous parle des moyens de contraception pour les jeunes, le texte est parfait 40 ans plus tard. »

(par Marianne St-Jacques)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

« Croc, l’exposition qu’on rit » est présentée à la Librairie Z jusqu’au 20 janvier 2020, à Montréal (quartier Hochelaga). Consulter les détails de l’événement sur le site web de la Librairie Z ou sur Facebook.

À lire également sur ActuaBD : « Pour ses 40 ans, le magazine Croc revient en kiosque ».

[1Les nouveaux numéros de Croc sont publiés en partenariat avec TVA Publications.

  Un commentaire ?