Newsletter ActuaBD

Croisade, tome 2 : Le Qua’dj - Par Dufaux & Xavier - Le Lombard

  • Déjà le deuxième tome de ce triptyque mêlant la guerre et les croyances orientales : un superbe entrelacs de dessins impressionnants et d'intrigues inventives, avec une double page qui donne le ton de l'innovation au service du lecteur : un régal !

La guerre menace à nouveau d’éclater en Terre Sainte. Les Chrétiens s’apprêtent à reconquérir Jérusalem et à l’arracher aux mains du Sultan Ab’dul Razim. Le preux Gauthier de Flandres s’oppose à cette nouvelle campagne qu’il estime être une folie. Tous l’ignorent mais, dans l’ombre, agit le Qua’dj, un démon bien décidé à récolter sa moisson d’âmes guerrières.

Face à ses sombres desseins se dressent Gauthier et la ravissante, mais redoutable, Syria d’Arcos, investis tous deux de missions léguées par leurs ancêtres. Ainsi, Gauthier devra affronter un démon millénaire, afin de se rallier les juifs, derniers recours possible après la défaite emportée par le Simoun D’ja, le vent qui arrache la peau. De leur côté, la sœur de Syria et le Duc de Tarente, marqué par le Qua’dj, vont chercher assistance chez le Maître des machines. S’opposant à eux, le Sultan Ab’dul Razim se voit obligé d’enrôler un clan de voleurs pour maintenir l’équilibre des forces en présence.

Le Qu’adj tisse donc sa toile de destruction via ces alliances contre nature qui se nouent pour la possession de la sainte Hierus Halem.

Croisade, tome 2 : Le Qua'dj - Par Dufaux & Xavier - Le Lombard

Difficile, voire inutile, de retracer le parcours de Jean Dufaux. Comme à son habitude, il mêle avec dextérité le fantastique au terreau propice de l’Histoire : ce récit de croisés pétri croyances orientales est aussi respectueux des différentes cultures que des conflits qui les opposèrent. Malgré son expérience, c’est avec humilité que Dufaux met son scénario riche et entreprenant à la disposition du trait éclairé de Philippe Xavier. Cette combinaison s’enrobe d’une magie qu’on avait perçue dans Rapaces, ou plus récemment dans le Bois de Vierges.

Un aperçu de la double page attendue

Xavier traduit avec magnificence le scénario cinématographique de ce combat entre le bien et le mal, se mettant au service de l’imaginaire de Dufaux. Comme Marc-Antoine Mathieu avant lui, il redéfinit l’album comme nouveau support de créativité, réel vecteur du récit, en proposant pour la seconde fois cette double page innovante : elle ne brise en rien la lecture, tout en donnant une nouvelle dimension à l’ensemble, submergeant le lecteur par sa taille et sa démesure, et l’entraînant au plus profond de l’histoire. Les couleurs de Jean-Jacques Chagnaud [1] jouent également un grand rôle dans le plaisir que l’on trouve à lire cette épopée démoniaque.

Dans cette danse de services prêtés et rendus, il devient difficile de dire qui profite le plus du talent de l’autre. Au final, certainement le lecteur ! celui qui aime se plonger dans les méandres de l’Histoire pour profiter d’un récit charpenté, à rythme soutenu et au contenu inventif, celui dont le cœur sera conquis par cette Croisade.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet
Visiter le site de la série
Visiter le blog de Philippe Xavier
Lire les premières pages de l’album et une interview de Xavier sur le site de notre partenaire France 5
Toutes les illustrations sont © Xavier/Dufaux/Le Lombard.

[1Nous avons déjà salué ces couleurs dans plus d’une série : Voyageur, la Liste 66, Black Op, Luxley et la Croix de Cazenac, même cette énumération est bien courte en rapport des albums sur lesquels il a travaillés.

 
Newsletter ActuaBD