Cutie B - T2 - Par R. Marazano & Li Yishan - Dargaud

9 janvier 2009 1 commentaire
  • Cutie B est une jeune fille ordinaire qui n’a de cesse de penser aux garçons et à ses amies. Un garçon romantique la fait rêver sur un forum de discussion. Elle tente de percer le mystère de son identité …

Cutie B est une jeune adolescente comme les autres. Elle a parfois honte de son père lorsqu’il agrippe ses petits amis pour les saouler, histoire de voir si les prétendants sont des hommes vaillants...

Sa mère est mannequin et vient de recevoir une offre d’emploi alléchante... à l’autre bout du pays ! La jeune fille n’a pas envie de déménager et d’être éloignée de ses amies. Elle concocte un plan diabolique pour ne pas suivre ses parents : elle adopte un chat, qu’elle cache dans sa chambre, et prélève chaque jour quelques poils sur l’animal qu’elle glisse dans la tisane de sa mère. Allergique aux félins, sa mère développe rapidement différents maux… Serait-elle devenue allergique à sa fille ?

Cutie a également d’autres soucis en tête : Qui est-ce ce « Mysterious Guy » qui la contacte sur son outil de messagerie ? Ce garçon l’intrigue par sa prévenance et son romantisme… Elle tente de le découvrir son identité. Nul doute qu’il se cache parmi ses amis.

Grâce aux mangas, les filles se sont remises à lire des bandes dessinées. Christel Hoolans, la directrice éditoriale adjointe de Dargaud Benelux, nous expliquait en juillet dernier que la maison développait des propositions pour elles, avec des auteurs européens, pour répondre à leurs attentes.

Cutie B s’inscrit dans cette démarche éditoriale. Richard Marazano, scénariste de Cuervos, du Complexe du Chimpanzé et dessinateur du Syndrome d’Abel, a développé un récit sentimental pour les adolescentes et leurs préoccupations. Ce livre est à mi-chemin entre le Shôjo et la bande dessinée sentimentale, et se lit relativement vite. Les adultes ne trouveront guère de plaisir à la lire, tandis que les jeunes adolescentes se délecteront du plan machiavélique que Cutie B a concocté pour contrer la volonté de ses parents, de même pour ses aventures amoureuses.

L’histoire est mise en image par Yishan Li, une jeune dessinatrice chinoise vivant en Écosse. Son trait élégant correspondant aux codes du manga et de l’animation s’est adapté aux contraintes de la bande dessinée.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :