Albums

Cyberfatale - par Oubrerie et Cepanou – Editions Rue de Sèvres

Par Patrice Gentilhomme le 11 décembre 2018                      Lien  
Comment une photo du Président de la République en slip kangourou diffusée sur Internet peut-elle affoler la cyber-sécurité du territoire ? À partir de ce pitch, Rue de Sèvres nous propose dans une «comédie réaliste» de pénétrer dans les secrets de la cyberdéfense de l'état-major français.

Un matin, dans les sous-sols du Balardgone, quelque part dans Paris, un groupe de militaires chargés de la cyber-sécurité se retrouvent face à une photo du président de la République en slip. Un vent de panique s’empare de ce mystérieux Q.G. de l’état-major ! "L’information" se retrouve bien évidemment sur les réseaux sociaux en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Fake-news, intox ou tentative de déstabilisation de l’étranger ? L’affaire ne tardera pas à faire la Une des médias ; et voilà donc un dossier hypersensible et sacrément délicat pour Aurore Leroux, la jeune recrue chargée de faire respecter le droit cyber.

Cyberfatale - par Oubrerie et Cepanou – Editions Rue de Sèvres
Troubles et confusion au coeur de l’état-major.

L’événement tombe d’autant plus mal qu’un judicieux contrat de vente d’armes est en passe d’être signé par l’État français. Afin de désamorcer l’imbroglio politico-médiatique qui s’annonce, la conseillère spéciale de l’Élysée envisage une opération de communication : un reportage sur les arcanes de la cyberdéfense ! Le journaliste pressenti, Antoine Paulain, est alors recruté par la belle Gladys tandis que les différents protagonistes militaires, experts en tout genre, politiques, militaires et commerciaux, se retrouvent confrontés à un scénario de crise inédit.

L’amiral Duperré, patron de la cyber-défense, mais aussi la troublante Gabrielle Orsinoni, ne voient pas d’un bon œil l’arrivée du journaliste. Celui-ci va pourtant être témoin d’une autre attaque, dont la photo "en slip" n’était qu’un prélude.

Une photo volée peut-elle déclencher une crise majeure ?

A partir de cette intrigue très dans l’air du temps, les auteurs nous entraînent dans les coulisses du pouvoir où se confondent des intérêts parfois divergents. Réseaux sociaux, technologie et stratégie géopolitique constituent le cocktail d’une histoire non dénuée de sérieux et d’humour. L’ensemble apparaît bien documenté sur les coulisses du pouvoir, le pseudonyme Cépanou (!) responsable du scénario dissimulerait un collectif d’experts anonymes très impliqués dans les sphères de la cyber-défense. La plupart des personnages, inspirés parfois de plusieurs protagonistes réels, est décrit avec suffisamment d’acuité y compris dans leurs travers, leurs défauts ou même leurs fantasmes !

Le graphisme de Clément Oubrerie accentue cette hésitation en tragique et burlesque.

Après le succès de Aya de Yopougon ou des Royaumes du Nord, Clément Oubrerie s’avère très à l’aise pour traiter un tel sujet. Son style à mi-chemin entre réalisme léger et caricature subtile s’accorde bien avec l’ambiance à la fois délirante et dramatique du récit. L’univers qu’il dépeint se révèle à la fois impitoyable et grotesque. Ce traitement d’un sujet aussi dramatique sur le mode léger, humoristique et décapant facilite grandement l’adhésion.

Un récit qui hésite entre comédie et fiction à suspens dont le titre du premier tome résume assez bien l’esprit : si ça sort, on est morts ! Vous voilà prévenus !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782369815266

PAR Patrice Gentilhomme  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD