Newsletter ActuaBD

DC Comics s’allie avec Webtoon pour décliner ses BD en webtoons

  • On ne peut plus nier, y compris en France, que les webtoons sont la « killer application » qui va donner une impulsion décisive à la bande dessinée numérique. Les webtoons ? Ce sont ces BD qu'on lit sur smartphone et dont les Coréens Naver (Webtoon) et Daum Kakao sont les leaders mondiaux, en Asie (Chine, Japon, Thaïlande, Taïwan…) comme en Europe et aux USA. En France, Dupuis / Media-Participations (Webtoon Factory), Delcourt (Verytoon) ou encore Izneo ont commencé à manœuvrer sur les pas de Delitoon, un acteur coréen pionnier sur notre marché. Mais ils sont déjà bousculés et dépassés par les tycoons coréens qui publient directement en français et qui visent un marché global en plusieurs langues contrôlé depuis Séoul. Face à cette « invasion », des alliances se mettent en place. DC Comics (WarnerMedia) a décidé de s'allier à Webtoon/Naver, le leader mondial, pour décliner son univers en webtoons.

On l’apprend par le magazine américain Variety : DC Comics s’apprête à toper avec le géant du secteur Naver, qui contrôle la marque Webtoon (déjà présente en France) forte de 72 millions d’abonnés mensuels dans le monde. Lus sur smartphone, les webtoons offrent en général les deux-trois premiers épisodes gratuitement, puis les suivants sont payants.

On devrait donc voir défiler rapidement Superman, Batman, Wonder Woman, The Flash, Green Lantern et Aquaman dans des récits originaux scrollés au rythme de 60 épisodes par an. « DC a travaillé en étroite collaboration avec les auteurs et les artistes de Webtoon pour adapter nos personnages et nos histoires au format des smartphones. Notre objectif commun est de créer avec les personnages de DC Comics des histoires amusantes et captivantes que tous les lecteurs apprécieront » a déclaré Daniel Cherry III, le nouveau Senior Vice President et General Manager de DC Comics cité par Variety.

Toujours selon Variety, Webtoon avait déjà signé un accord semblable avec Pow ! et Top Cow/Image. Pour la Warner, il s’agit d’occuper le terrain avec ses licences fortes pour éviter la montée en puissance de licences concurrentes (surtout auprès des nouvelles générations, la leçon du manga a été retenue) et pour Naver, c’est l’occasion d’entrer rapidement sur le marché US et international et d’asseoir sa domination dans le domaine des webtoons - ou devrait-on dire des webcomics - pour éviter la confusion avec la marque coréenne ? La marque a une majuscule : Webtoon et le mot a une minuscule.

DC Comics s'allie avec Webtoon pour décliner ses BD en webtoons
Bleedingcool.com

Toujours à la pointe, Naver a acquis, par échange d’actions, pour la coquette valorisation de 600 millions US$, WattPad, une plateforme communautaire de créateurs, qui permet de construire des récits avec une cinquantaine de méthodes et « ressources d’écriture » et de l’offrir à quelque 90 millions de lecteurs dont quelques producteurs bien en vue d’Hollywood, mais aussi, on le comprend, sous la forme de webtoons.

Le prochain deal se fera-t-il avec des éditeurs français ? Le XXIe siècle sera numérique ou ne sera pas !

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :
Newsletter ActuaBD