BD d’Asie

Dai Dark T. 3 - Par Q. Hayashida - Soleil Manga

Par Guillaume Boutet le 29 novembre 2022                      Lien  
Alors que Sanko et ses acolytes poursuivent leur vie tranquille dans l'immensité de l'espace, ils tombent par hasard sur le quatrième fléau. Une rencontre qui donne une nouvelle impulsion à un déjà excellent manga.

En infiltrant un vaisseau de Photoforce, dans le but de se payer un bon gueuleton d’âmes et d’os, notre trio tombe sur une célébrité : Tocard Primus. Au détail près qu’ils le découvrent dépecé et démembré, réduit à un amas de membres et d’organes. Cependant cela ne semble pas poser problème à ce dernier : il prend le contrôle du corps de Sanko et le lance à l’attaque des membres de la secte de lumière.

Cet imprévu entraîne notre bande dans une opération de sauvetage et d’investigation du vaisseau qui met à jour le côté sombre de Photoforce. De son côté Sanko s’en sort de lui-même, avec quelques os récupérés, mais même s’il a la peau dure, il réapparaît devant ses compagnons salement amoché.

De retour dans leur vaisseau, et après une nouvelle visite guidée de nouveaux lieux ajoutés, notre trio attend que le Tocard Primus se régénère et s’adapte au monde des ténèbres. Puis bon gré, mal gré, celui rejoint la bande, achevant la réunion des quatre fléaux désignés par Photoforce.

Dai Dark T. 3 - Par Q. Hayashida - Soleil Manga
© by HAYASHIDA Q / Shôgakukan

La suite alterne un épisode du passé avec quelques avancées sur l’intrigue générale. Nous retrouvons ainsi Sanko lorsqu’il était écolier pour le jour de la vaccination. Une séquence qui vire à la Alien, mais heureusement Death a un moyen bien à elle pour se débarrasser de l’encombrant parasite.

Puis nous avons une explication musclée entre Sanko et le Tocard, dont le plus grand souhait est de changer de nom (on le comprend). Si nous ajoutons à cela la mention d’un lieu mythique et cosmique où tout aurait commencé, nous avons un volume assez dense.

Un manga toujours aussi drôle et absurde, nimbé dans une ambiance cartoon cruelle et violente - les rencontres de nos héros, généralement insouciant, avec d’autres voyageurs spatiaux se terminant systématiquement en massacre. Bref un régal pour les amateurs de récit étrange et organique.

© by HAYASHIDA Q / Shôgakukan

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782302097292

Dai Dark T. 3. Par Q. Hayashida. Traduction Florent Gorges. Soleil Manga, collection "seinen". Sortie le 2 novembre 2022. 208 pages. 11,95 euros.

Dai Dark sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1.

Dorohedoro sur ActuaBD :
- La présentation de Dorohedoro,
- Lire la chronique du tome 14,
- Lire la chronique du tome 15.
- Lire la chronique du tome 16,
- Lire la chronique du tome 21,
- Lire la chronique du tome 22,
- Lire la chronique du tome 23.

Dai Dark Soleil Manga ✍ Q Hayashida ✏️ Q Hayashida à partir de 10 ans 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Guillaume Boutet  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD