Newsletter ActuaBD

Dans Spirou, le grand retour de Ralph Azham

  • "Spirou"," L'Atelier Mastodonte", "Texas Cowboy", "Zizi Chauve-souris", "Kräkændraggon", "Maggy Garrisson", etc. Depuis que Lewis Trondheim s"est installé dans le "Journal de Spirou", il n'est pas loin de supplanter Cauvin ! Mais c'est avec son héros sarcastique "Ralph Azham" qu'il a frappé le plus fort, avant d'y mettre fin. Contre toute attente, le voilà qui revient dans un nouveau cycle...

Comme chaque année, nous allons vous présenter dans les prochains jours les parutions incontournables de cette rentrée. Comme vous le savez, près de la moitié des albums de l’année vont paraître entre le 20 août et 20 novembre. Les étals des nouveautés vont changer tous les jours, quasiment d’heure en heure. Pour tenter de ne pas rater les albums marquants de la période, nous allons consacrer une dizaine d’articles au programme de rentrée des différents éditeurs.

Dans Spirou, le grand retour de Ralph Azham
Le tome 8 de Ralph Azham sera dans les bacs le 30 octobre prochain. Entretemps, cette aventure est à suivre dans le Journal de Spirou.

Une fois n’est pas coutume, nous commençons ce passage en revue avec Le Journal de Spirou. Il ne s’agit pas ici d’une "rentrée", ni d’une révolution à proprement parler, car la formule du magazine dirigé par Frédéric Niffle ne varie pas d’un iota : 52 pages par semaine (davantage pour les numéros spéciaux), avec un petit complément pour les abonnés. Si le vrai numéro de rentrée ne sera disponible que le 26 août (avec un nouveau héros, Harry, ainsi que des étiquettes de cahier avec les héros du journal), l’intérêt de ce numéro du 19 août est de relancer une des séries feuilletonnesques qui rythma le magazine pendant ces quatre dernières années : Ralph Azham de Lewis Trondheim.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’œuvre du dessinateur-scénariste au masque de rapace (c’est ainsi qu’il se dessine), sachez qu’il est reconnu pour ses récits au long cours : un de ses premiers albums Lapinot et les carottes de Patagonie compte 500 pages et quelque 5000 cases ; ses séries Donjon réalisées avec Sfar s’étendent sur 36 albums ; sans oublier la centaine d’autres récits qu’il a dessinés, scénarisés ou auxquels il a participé.

L’auteur raconte cette semaine dans Spirou la genèse de Ralph Azham : "Je rêvais depuis longtemps de réaliser quelque chose avec beaucoup de souffle ; un mélange d’aventure, d’humour mais aussi de tragédie. J’avais commencé un album de 5000 pages intitulé "Capharnaüm", mais je l’ai interrompu après 250 pages car cela n’était pas viable économiquement et puis j’en aurai eu pour vingt ans. Cinq ans plus tard, quand Frédéric Niffle m’a proposé de travailler pour Spirou, j’ai cogité et j’ai repensé à mon envie de longue histoire épique. C’était le bon moment pour me lancer un nouveau défi : une vraie saga racontée en feuilleton dans un journal."

Même si Trondheim confesse avoir surtout voulu se faire plaisir en se lançant à l’aveuglette dans Ralph Azham, la trame complète des 7 volets était définie dès la fin du premier album. C’est d’ailleurs cette construction minutieuse qui fournit une bonne part du plaisir au lecteur ! Ce dernier reste un partenaire que l’auteur n’oublie pas tant que cela puisqu’il concède, goguenard, avoir confié la fin du récit à son fils au cas où il venait à mourir !

Lancé et en partie réalisé par Lewis Trondheim, le troisième tome de "L’Atelier Mastodonte" sera en librairie le 28 août prochain.

Les péripéties et le ton sarcastique de Ralph Azham en ont fait un excellent feuilleton, et si l’on s’était plu à découvrir la fin du récit afin de comprendre où l’auteur nous avait emmenés après plus de trois cents pages, on ressentait aussi un regret de devoir quitter des personnages et un univers que l’on a avait appris à apprécier.

Voilà pourquoi Ralph Azham (dont le retour avait été pré-annoncé sur le site de Trondheim surgit de cette couverture du numéro 4036 de Spirou : le héros aux cheveux bleus revient dans une nouvelle aventure !

Avec une mise en situation quii demeure d’ailleurs classique cependant : avec tous les objets magiques qu’il a accumulés, comme un héros de jeu vidéo, Ralph est devenu surpuissant, mais s’ennuie également dans l’exercice du pouvoir. Jusqu’à ce qu’il tombe dans un piège, et... Vous saurez la suite en lisant le Spirou numéro 4037 de la semaine prochaine !

Tant qu’à faire,signalons la publication en janvier dernier à l’Association de Capharnaüm dont Trondheim parlait tout à l’heure. Certes, le récit est inachevé comme l’indique clairement son sous-titre, mais les deux cents cinquante pages publiées permettent de mettre en parallèle cet univers tragico-humoristique avec la série qui redémarre dans Spirou, dans une formule "économiquement viable".

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le Journal de Spirou 4036 - En vente dans tous les kiosques et en librairie dès le 19 août 2015.

Commander :
- Ralph Azham T8 Personne n’attrape jamais une rivière chez Amazon ou à la FNAC
- Capharnaüm chez Amazon ou à la FNAC
- L’Atelier Mastodonte T3 chez Amazon ou à la FNAC

De Ralph Azham, lire notre chroniques des tomes 1, 2, 3, 4, 6 et 7.

Tous les dessins sont © Lewis Trondheim.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Dans Spirou, le grand retour de Ralph Azham
    18 août 2015 08:40, par Delamontagne

    Lewis Trondheim n’est pas le nouveau Cauvin, mais plutôt le nouveau Tibet... Il est loin l’auteur enthousiasmant de l’asso dans les années 90, il aurait dû lire son propre livre Désœuvré.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 18 août 2015 à  12:28 :

      Que voulez vous prouver avec votre distinction entre Cauvin et Tibet ? Il s’agit dans les deux cas d’auteurs-jeunesse productifs et sympathiques ?
      Quant à Lewis Trondheim : il approche sans doute la cinquantaine, et il a évidemment femme et enfants, donc des obligations morales et matérielles à remplir. La mode n’est plus aux petits zines photocopiés qui permettaient de s’amuser à coté d’une carrière de dessinateur publicitaire bien occupée, donc il s’amuse avec Lapin et la collection Shampooin (que je vous conseille, cela vous lavera la tête et peut-être même le cerveau), où il joue à l’éditeur. Et sinon, il écrit et dessine beaucoup, ce qui est tout à son honneur, et normal pour un auteur professionnel.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 18 août 2015 à  21:18 :

        Quel mépris... Vous êtes si imbu de vous-même que vous toutnez en boucle sur les même thèmes, toujours, qui n’ont d’intérêt que pour vous.

        Répondre à ce message

  • Dans Spirou, le grand retour de Ralph Azham
    18 août 2015 12:43, par Pacome

    Les tables des nouveautés vont changer toutes les jours,

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD