Daredevil T. 1 | Le Scoop – Par Brian Michael Bendis & Alex Maleev – Panini Comics

23 février 2016 0
  • Un album où l'on retrouve les deux premières aventures de l'homme sans peur réalisées à la charnière des années 2001 et 2002 par le duo formé par Bendis et Maleev ; une série qui valut aux artistes, à l'époque, de remporter trois prix Eisner.

Commencé à la même époque que celui de la série Jessica Jones : Alias (publiée de nouveau le mois dernier chez Panini Comics), le périple centré sur la série Daredevil permit à Brian M. Bendis, alors un petit nouveau, de s’installer à la tête du bataillon de scénaristes de la Maison des Idées et ce jusqu’à nos jours.

L’œuvre du début des années 2000 de Bendis et Alex Maleev sur la série Daredevil est très prisée par les amateurs et par la critique, qui n’a pas hésité en 2003 à donner un prix pour la meilleure série régulière à ce duo et cette série.

Pourquoi un tel engouement ? Le style scénaristique de Bendis, porté à partir de ce moment sur des séries plus grand public, mais aussi un trait réaliste à couper le souffle de Maleev. Quand de belles histoires sont narrées à travers de si stupéfiantes planches, difficile pour le lecteur féru de bande dessinée de faire la fine bouche...

Daredevil T. 1 | Le Scoop – Par Brian Michael Bendis & Alex Maleev – Panini Comics
Que ce soit face à la pègre ou face aux jugements de la société, l’homme sans peur n’a pas usurpé son surnom.
© Marvel

Ce premier tome nous propose les deux premières histoires réalisées par le duo. Dans la première histoire, Daredevil est une victime collatérale des guerres intestines de la pègre new-yorkaise : que se passerait-il si tous les voyous de la ville apprenaient que le Caïd connaissait l’identité secrète de Daredevil et qu’il s’évertuait pourtant à protéger l’avocat aveugle Matt Murdock ? Un récit qui rappelle les grandes heures de l’homme sans peur dans Born Again de Frank Miller : Bendis est alors loin d’égaler ce modèle mais commence à faire ce qu’il fera souvent par la suite dans les différentes séries de Marvel : rendre plus ou moins implicitement hommage aux grands auteurs de façon bien sentie.

Dans la seconde histoire, suite directe de la précédente, Daredevil se retrouve face à un dilemme encore plus grand : que faire lorsque la presse n’hésite pas à faire la révélation publique des activités nocturnes de Matt Murdock ? Une histoire rondement menée où Matt va devoir beaucoup cogiter pour savoir si oui ou non il doit avouer à tous les New-Yorkais qu’il est bien le protecteur de Hell’s Kitchen.

Une ex qui appelle une autre ex à laquelle vous tenez davantage afin de vous pousser à résoudre un problème majeur, voilà une situation bien déstabilisante pour Matt Murdock.
© Marvel

Au delà d’intrigues sombres et intéressantes qui collent bien à l’esprit de la série, Bendis commence alors à faire du Bendis tel que nous le connaîtrons par la suite : les interrogations existentielles des personnages sont légion, de même que les interactions amicales ou sentimentales entre les personnages.

Par exemple, alors que Matt vient de perdre sa petite amie [1] avec le précédent auteur de la série, Bendis n’hésite pas à dégainer très rapidement la Veuve Noire et surtout Elektra pour semer le trouble chez l’avocat et le faire réfléchir sur la gestion de sa vie sentimentale. Efficace et très plaisant pour les fans.

Et puis, trait de Bendis que l’on retrouvera par la suite, les lecteurs de Jessica Jones : Alias n’auront aucun mal à reconnaître leur héroïne dans les pages de cet album ; Bendis aimant bien créer des interactions directes entre les différentes séries qu’il a en charge.

Daredevil 1 | Le Scoop est un album que nous vous recommandons chaudement aux aficionados comme aux nouveaux lecteurs, car la qualité qui se dégage de l’œuvre de Bendis et Maleev est palpable tant sur le plan scénaristique que graphique.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Daredevil 1 – Le Scoop. Par Brian M. Bendis (scénario) et Alex Maleev (dessins). Traduction de Nicole Duclos. Panini Comics, collection Marvel Select. Sortie le 10 février 2016. 200 pages. 17,50 euros.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

[1Karen Page venant à l’époque d’être assassinée par le tueur à gages Bullseye, ennemi juré de Daredevil.

  Un commentaire ?