Dead Man Logan T.1 – Par Ed Brisson & Mike Henderson – Panini Comics

5 janvier 2021 0 commentaire
  • Old Man Logan est au crépuscule de sa vie : avant de mourir, il veut s’assurer que sa réalité d’origine ne pourra pas advenir.

Old Man Logan est un personnage créé par Mark Millar et Steve McNiven à la fin des années 2000. Dans ce futur alternatif, Wolverine a tué les X-Men sous l’emprise d’une illusion de Mystério, ce qui a conduit à l’avènement du règne des super-vilains aux États-Unis.

En 2015-2016, après la mort de Wolverine et avec le lancement d’une relance globale des séries chez l’éditeur Marvel et après le crossover Secret Wars de Jonathan Hickman, Old Man Logan a été catapulté dans l’univers Marvel de référence afin de prendre la place de Wolverine. [1].

En 2019, rebelote : avant la relance de l’univers des X-Men sous la direction de Jonathan Hickman, Old Man Logan doit faire ses valises pour laisser la place de Wolverine au Logan originel de cet univers. La tâche est confiée au scénariste Ed Brisson de raconter les derniers instants du personnage.

Dead Man Logan T.1 – Par Ed Brisson & Mike Henderson – Panini Comics
Réveil brutal pour Old Man Logan : ses jours sont plus que comptés...
© Marvel
© Panini Comics

Pas de chance pour Old Man Logan, l’âge le rattrape : son pouvoir d’auto-guérison s’affaiblit, l’Adamantium recouvrant ses os l’empoisonne à grande vitesse et la drogue qu’il consomme pour maintenir ses capacités réduit son espérance de vie. Bref, ça sent le sapin pour le héros et il en est conscient.

Avant de définitivement quitter la scène, Old Man Logan décide de mettre son ultime plan à exécution afin d’éviter que sa réalité ne puisse se produire : il veut éliminer Mystério pour l’empêcher de mettre en œuvre le plan de suprématie des super-vilains. Pas de chance pour lui, son projet arrive aux oreilles de Ms. Sinistre qui se demande si elle n’aurait pas là, une opportunité de faire progresser plus rapidement son agenda de domination...

L’action proposée dans ce premier tome de Dead Man Logan est plaisante à suivre, mais son intrigue est assez évidente... Les X-Men, Hawkeye, les Avengers, la nouvelle Hydra… Au travers d’un programme qui parvient à assurer le spectacle, les lecteurs ne seront pas déçus. Toutefois, les péripéties et les ultimes rencontres d’Old Man Logan dans cet album ne nous ont pas surpris ou nous ne nous sont pas apparues comme signifiantes. Après tout, passé le retour d’Old Man Logan dans sa réalité d’origine, nous pensions bien que l’éditeur n’aurait pas laissé toute les libertés au scénariste en lui permettant d’introduire derrière lui un cliffhanger remarquable et difficile à appréhender.

Concernant les personnages, c’est surtout l’écriture atypique de Mystério qui a retenue notre attention : reconnu coupable d’un crime qu’il n’a pas encore commis, comment ce retraité qui ne veut plus entendre parler des super-héros ou des super-vilains peut-il subir le regain d’intérêt qu’il va subitement provoquer à leurs yeux ? Une écriture de la normalité dans un contexte qui ne l’est pas, mais qui assurément fait mouche.

L’autre réussite de cet album à nos yeux, sont les jolies planches du dessinateur Mike Henderson qui mettent en valeur le dernier voyage tumultueux d’Old Man Logan.

Dead Man Logan T.1 est un album qui peut mériter le coup d’œil, mais qui est à recommander en priorité aux aficionados des aventures du personnage concerné.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Dead Man Logan : Les péchés du père. Par Ed Brisson (scénario) et Mike Henderson (dessins). Traduction de Laurence Belingard. Panini Comics. Sortie le 9 décembre 2020. 152 pages. 20,00 Euros.

[1Pourtant, Laura Kinney (X-23 et clone de Logan) tenait bien ce rôle à l’époque dans la série All-New Wolverine.

  Un commentaire ?