Deadly Class T. 9 - Par Rick Remender et Wes Craig - Urban Comics

25 mars 2021 0
  • Le neuvième tome de Deadly Class paraît en France alors que la série se trouve en pause aux États-Unis depuis un an. Mais la perspective de la reprise est bien là avec un chapitre 45 attendu en avril prochain. L'occasion de se replonger dans cet univers létal et adolescent.

Après deux volumes parus en France en 2019, ainsi que le lancement d’une série TV, 2020 nous avait laissé sans nouvelles de Marcus et ses camarades de Kings Dominion. Rick Remender et Wes Craig ont décidé de se laisser une longue pause dans l’écriture après les chapitres de ce tome 9, parus aux États-Unis entre septembre 2019 et mai 2020. Depuis, plus de nouvelles ou presque, mais enfin des dates de reprise pour les deux prochains chapitres, en avril et mai 2021. Ouf !

Deadly Class peut donc reprendre en France aussi avec la sortie de ce neuvième volume chez Urban Comics. Et le sentiment qu’on arrive un peu au bout de la logique de cet récit. La reprise avec l’introduction d’un nouveau personnel issu de la promotion suivant celle de Marcus s’avère désormais bien digérée et les personnages apparaissent comme ayant chacun mené son fil narratif jusqu’à son terme ou presque.

Ce nouveau volume devient ainsi l’occasion de boucler certaines intrigues et d’en réactiver d’autres, centrales : celles de Marcus et Saya au premier chef. À côté d’eux, on assiste à un nouveau grand ménage à l’occasion d’une croisade vengeresse qui tourne - on pouvait s’en douter - à la frénésie sanglante et d’une fête étudiante basculant dans l’horreur - logique létale de Kings Dominion oblige.

Alors oui, on est heureux de retrouver Marcus et Saya, surtout dans cet environnement qui est celui où ils donnent le meilleur d’eux-mêmes en tant que personnage : cette école mortelle et ses monstrueuses perversions, reflets déformés mais à peine caricaturés du monde "adulte", pour ne pas dire tout bonnement économique et politique, qui est le nôtre.

Les escapades, tentatives de fuite, disparitions ou retours au foyer sont oubliés pour recentrer le récit sur la structure scolaire, ses contraintes, le violent désir de liberté et d’affranchissement qu’elle engendre et ses figures parentales à renverser. On attend à présent que Marcus et Saya œuvrent à nouveau de concert dans un déferlement destructeur avec une question finale à résoudre, au fond toujours brûlante des années 1980 aux années 2020 : quelle perspective pour une jeunesse broyée par ses aînés ?

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Deadly Class T9 : "Bone Machine". Par Rick Remender (scénario), Wes Craig (dessin) et Jordan Boyd (couleur). Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection "Indies". Sortie le 12 février 2021. 128 pages. 15 euros.

Lire la chronique du tome 1 de Deadly Class
Lire la chronique du tome 2 de Deadly Class
Lire l’article consacré à Rick Remender
Lire la chronique du tome 4 de Deadly Class
Lire la chronique du tome 5 de Deadly Class
Lire la chronique du tome 6 de Deadly Class

  Un commentaire ?