Deathstroke Rebirth T3 - Par Christopher Priest & Carlo Pagulayan - Urban Comics

17 novembre 2018 0 commentaire
  • Entre jeu de dupe et trahison, la famille de Slade Wilson n'a jamais été aussi prête de s'entretuer ! Et alors que le mariage de son fils arrive à grand pas, le célèbre mercenaire continue toujours et encore de détruire tout ce qu'il approche, ce qui constitue indéniablement le sel de cette excellente série !

Dans ce nouvel album [1] Deathstroke et ses proches poursuivent leurs chassés croisés, entre tueries, amours contrariées et dysfonctionnement familial. Les péripéties donnent cependant la part belle au mercenaire, laissant un peu de côté Joseph et Rose dont les névroses sont désormais proches de l’explosion !

Pour donner corps à ces quelques péripéties, qui consistent pour Deathstroke à rendre service à des connaissances suite aux événements des tomes précédents, Christopher Priest invite deux personnages récents de DC Comics : Raptor, voleur et assassin découvert dans Nightwing Rebirth, et Tanya Spears, super-héroïne de 16 ans et ex-TeenTitan. [2]

En termes de mise en scène, le personnage de Deathstroke n’est jamais aussi intéressant que lorsqu’il donne la réplique à des interlocuteurs au fort répondant, ce qui est le cas ici avec Raptor et Tanya. Le premier est un vieux roublard qui tente de doubler notre mercenaire, la seconde une apprentie héroïne doublée d’une brillante scientifique qui va faire l’amère expérience de sa naïveté !

Deathstroke Rebirth T3 - Par Christopher Priest & Carlo Pagulayan - Urban Comics
© Urban Comics / DC Comics

La première partie est orientée « mission » ; sa force réside dans l’étonnante et dense galerie de personnages mis en place par le scénariste depuis le premier tome, dans un réseau de sous-intrigues entremêlées qui se font écho entre elles. D’ailleurs, le lecteur a intérêt une nouvelle fois à avoir une bonne mémoire car les références au premier tome sont nombreuses et concernent quelquefois des éléments un peu annexes !

Quant à l’intrigue familiale, elle atteint son apogée en fin de tome avec le mariage de Joseph. Slade et les siens qui se sont croisés deux par deux jusqu’à présent se retrouvent tous réunis au même endroit pour un jour heureux… et sans surprise, la réunion tournant rapidement au bain de sang !

Une série étonnante et brillante qui joue de va-et-vient façon puzzle, aussi bien au niveau des séquences temporelles que des névroses des personnages, brossant le portrait saisissant d’une famille et de son patriarche hors-norme, la singularité de ce dernier ne se trouvant décidément pas dans ses incroyables talents de tueur mais dans un dysfonctionnement émotionnel qui le pousse à tout détruire !

© Urban Comics / DC Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Deathstroke Rebirth T3. Scénario : Christopher Priest. Dessin : Carlo Pagulayan, Joe Bennett & Roberto Viacava. Traduction Mathieu Auverdin. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 9 novembre 2018. 168 pages. 15,50 euros.

Deathstroke "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2

Deathstroke "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique de L’Héritage de Deathstroke

[1Les épisodes contenus dans Deathstroke Rebirth T3 : Ténèbres sont :
- Deathstroke #12-18 (février 2017 à mai 2017).

[2Tanya Spears fait ses débuts dans Worlds’ Finest #23, inédit en France. Elle utilise comme nom de code Power Girl, en hommage à son mentor, la célèbre Kryptonienne de Terre-2.

  Un commentaire ?