Deathstroke Rebirth T. 6 & Vs Batman - Par Christopher Priest & Carlo Pagulayan - Urban Comics

15 mai 2020 0 commentaire
  • Bien qu'il se soit rangé (du bon côté), la vie de l'ex-meilleur assassin au monde ne s'est pas améliorée pour autant. Entre les machinations de ses ennemis et ses problèmes avec ses enfants, il n'est plus très loin de la folie !
Deathstroke Rebirth T. 6 & Vs Batman - Par Christopher Priest & Carlo Pagulayan - Urban Comics

Nous avions laissé Deathstroke tentant de se racheter une conduite, aussi bien professionnelle qu’en tant que parent. Il avait pour cela pris la tête d’une équipe de héros réunie par son ex-femme, qui travaillait pour le gouvernement, et dont faisaient partie ses enfants.

Un long arc narratif qui se solda par un échec sur tous les points, et surtout quelques morts à la clé. La confiance rompue, de nouveau, le célèbre mercenaire n’est cependant pas au bout de ses peines. Ainsi dans Batman vs Deathstroke [1] le chevalier noir apprend que Damian ne serait pas son véritable fils, mais celui de Deathstroke.

L’intrigue exploite le lien des deux personnages avec Talia al Ghul pour les réunir et les faire s’affronter. D’abord à travers un long jeu du chat de la souris, autour de la question de "A qui profite le crime ?", puis d’une virée de Damian avec Deathstroke, sur le thème du mauvais père, et enfin d’une rencontre au sommet entre deux légendes qui se termine sur le combat attendu. C’est solide, plein de rebondissements et explore les mille facettes de Slade Wilson.

© DC Comics / Urban Comics

Dans le tome six [2] notre mercenaire préféré se retrouve enfermé dans un institut de renom où il va évoluer au milieu de criminels endurcis et de psychopathes délirants : l’asile d’Arkham. Une longue histoire sur le thème de la folie, mais qui poursuit aussi en parallèle les sous-intrigues de ses enfants, en particulier celle de Rose qui tente de se libérer du fantôme qui la possède.

Une nouvelle fois, l’histoire se révèle passionnante. Elle joue sur la perception de la réalité, non sans un certain humour, avant de se terminer par une vraie tragédie comme souvent. La dernier partie, un cross-over avec Les Teen Titans dans lequel Damian cherche à se venger de Deathstroke, se révèle plus faible mais donne néanmoins un rôle secondaire à notre anti-héros à sa mesure.

Dans tous les cas il s’agit dans l’ensemble d’un excellent cru. Le mélange entre action et état d’âme s’avère toujours aussi bien ficelé, et les machinations dont est victime Slade aussi tordeuse que pleine de surprises. Les différents membres de la famille Wilson continuent de chercher la rédemption, mais ce sont finalement les morts, et les victimes collatérales de leurs conflits, qui continuent surtout de s’empiler.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Batman vs Deathstroke. Scénario : Christpher Priest. Dessin : Carlo Pagulayan & Ed Benes. Traduction Mathieu Auverdin. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 8 novembre 2019. 144 pages. 15,50 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Deathstroke Rebirth T6. Scénario : Christpher Priest & Adam Glass. Dessin : Carlo Pagulayan & Fernando Pasarin. Traduction Mathieu Auverdin. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 10 janvier 2020. 256 pages. 22,50 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Deathstroke "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique de DC Univers Rebirth : Deathstroke
- Lire la chronique des tomes 4 & 5

Deathstroke "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique de L’Héritage de Deathstroke

[1Les épisodes contenus dans Batman vs Deathstroke sont :
- Deathstroke #30-35 (avril 2018 à septembre 2018).

[2Les épisodes contenus dans Deathstroke Rebirth T6 : Arkham sont :
- Deathstroke #36-43 (octobre 2018 à mai 2019),
- Teen Titans #28-29 (mars 2019 à avril 2019).

  Un commentaire ?