Denver & other stories - Collectif - Glénat Comics

4 septembre 2015 0 commentaire
  • Les co-auteurs Palmiotti et Gray collaborent sur plusieurs histoires courtes partageant un point commun : leur goût pour de l'action survitaminée, des gros flingues et autres femmes fatales. Brut de décoffrage !

Jimmy Palmiotti, Justin Gray et le dessinateur Phil Noto sont les trois nouveaux artistes de l’industrie du comic-book sur lesquels s’attarde cette fois Glénat Comics. L’éditeur poursuit une politique qui cible en premier lieu un travail d’auteurs sur des œuvres atypiques, et annonce d’ores et déjà un retour rapide de ces noms en librairie avec des ouvrages tels que Ghost et Sex & Violence.

Denver & other stories regroupe trois histoires où la finesse n’a pas lieu d’être, là où les explosions spectaculaires, les courses-poursuites endiablées et les fusillades meurtrières priment sur tout autre chose.

L’attrait principal de cet album reste l’épisode bref mais intense illustré par Phil Noto, dessinateur au coup de crayon toujours aussi fin et épuré qui sert admirablement bien la mise en scène détonante d’un récit court de près de cinquante pages, Trigger Girl 6, dans lequel une mystérieuse jeune fille aux cheveux blancs s’éveille dans un complexe désert et s’embarque dans une mission sanglante et des situations de plus en plus étranges.

Denver & other stories - Collectif - Glénat Comics
Trigger Girl 6, par Palmiotti, Gray et Noto.
© Glénat Comics

Moins marquant, Denver, co-écrit par Palmiotti et Gray, et dessiné par Pier Brito, dépeint un contexte plus ou moins utopique à travers une cité-État retranchée sur elle-même et ayant instauré un système de régulation de la population et de contrôle de l’immigration extrêmement strict qui permet de développer une véritable équité entre ces citoyens. Un sujet pour le moins épineux et complexe, surtout dans le climat médiatique actuel, mais au sujet duquel il ne faudra pas s’attendre à une réflexion poussée sur la question, l’histoire offrant rapidement l’attrait d’un thriller sommes toutes basique, jusque dans sa résolution.

Un album qui vient s’inscrire dans un genre assez spécifique qui montre bien vite ses limites, Denver & other stories sert avant tout de mise en avant de deux scénaristes et de leurs sujets de prédilection. Nous nous orienterons en revanche plus sur des travaux construits sur la durée et plus délurés pour s’en faire une véritable idée, à l’image de leur passage sur des personnages féminins tels que Power Girl ou Harley Quinn.

(par Marco ZANINI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?