Des animaux et des hommes aux dixièmes rencontres de la BD de Longvic

4 avril 2017 0 commentaire
  • Animaux, auteurs et lecteurs de BD se sont retrouvés le week-end dernier à Longvic (en Bourgogne, à côté de Dijon) à l’occasion des 10e rencontres de la BD. En effet, c’est sous le thème « Des Animaux et des hommes », que cette biennale consacrée au neuvième art a été fêtée.

Des rencontres conviviales avec... un lama, une chèvre, des lapins qui ont accueilli le public à l’entrée du festival, avant de parader auprès des dessinateurs. Certains attendant tout particulièrement que, comme dans Les aventures de Tintin, le lama crache, parce que "quand lama fâché, lui toujours faire ainsi" !

Des animaux et des hommes aux dixièmes rencontres de la BD de Longvic
Philippe Foerster et Baloo, invité d’honneur du festival

C’est donc dans une ambiance festive et familiale qu’une faune (auteurs et mordus de BD inclus) s’est retrouvée à l’espace Jean Bouhey de Longvic. Ce thème "Des animaux et des hommes" avait été choisi en fonction de l’invité d’honneur de ce festival : le débonnaire Baloo, lauréat du Prix du public en 2015. Attendu par les plus jeunes comme les plus grands, ce scénariste, dessinateur et coloriste utilise bon nombre de personnages animaliers dans ses histoires, avec par exemple des BD comme La Mission infernale (éditions Petit à Petit) ou des albums jeunesse comme Pourquoi la girafe a-t-elle un si long cou ? (avec Kenza Guenoum, éditions Petit à Petit).

Exposition Comme une bête en case

Les animaux se retrouvaient aussi dans des expositions, comme celle de "Comme une bête en case" présentant des albums et des séries de bande dessinée contemporaine dont les animaux sont les héros. Mais aussi dans des albums dont les auteurs étaient présents en dédicace : Les Gastéropotes de Michel Burdin (chez Y.I.L) ou encore les animaux anthropomorphisés de la série Les Enfants du Capitaine Grant d’Alexis Nesme (éditions Delcourt).

Des hommes

Une trentaine d’auteurs ont participé à l’événement, comme Mig, dessinateur d’albums comme Ogrest et Puzzle (éditions Ankama) ou encore le dessinateur de la série Bad Ass (chez Delcourt), Bruno Bessadi.

Bruno Bessadi, dessinateur de Bad Ass (Delcourt)

Le public a pu aussi retrouver des auteurs locaux comme le scénariste Greg Newman, les dessinateurs Pierre Glesser et Laurent Battistini qui venaient présenter en avant-première leur nouvel album : un collectif publié à l’occasion des 60 ans d’ATD Quart-Monde regroupant dix histoires pour stopper les préjugés sur la pauvreté. Intitulée La Bibliothèque, c’est ma maison et autres histoires, cette bande dessinée publié aux éditions Quart-Monde sort dans quelques jours.

Mig, dessinateur de Puzzle (Ankama) et Un petit livre oublié sur un banc (Bamboo)

La Bande adHoc, rassemblant collectionneurs et créateurs du festival Vini BD, était également présente avec leur stand de vente de BD d’occasion.

Pierre Glesser, Greg Newman et Laurent Battistini avec l’album La bibliothèque c’est ma maison et autres histoires, éditions ATD Quart-Monde

Des auteurs primés

Cette année, le Prix du Collège Roland Dorgelès de Longvic a été remis à Richard Di Martino pour le tome 2 de Cléo la petite pharaonne (éditions Bamboo).

Le Conseil Municipal Junior de Longvic a attribué le Prix de la Jeunesse à Romain Pujol pour Hypnose, le tome 9 des Lapins Crétins (éditions Les 2 royaumes).

Le Premier Prix de la Municipalité a été remis à Séverine Trefouel, co-scénariste des tomes 1 et 2 d’Irena (aux éditions Glénat, avec Jean-David Morvan, David Evrard au dessin, et Walter Pezzali à la couleur) tandis que le Second Prix de la Municipalité est pour Nora Moretti, dessinatrice de la série Princesse Sarah (éditions Soleil).

Le Prix de la Fraternité donné par Kheira Bouziane, députée de Côte-d’Or, a été décerné à Armelle Modéré pour Jules B, l’histoire d’un juste (éditions Des ronds dans l’O).

Enfin, le Prix du Public et donc parrain des 11e Rencontres de la BD de Longvic en avril 2019 revient à l’auteur Lapuss’ scénariste et dessinateur des tomes 1 et 2 de Putain de Chats (édition Monsieur Pop Corn).

Les 10e rencontres de la BD de Longvic, à l’espace Jean Bouhey

(par Morgane Aubert)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Photos : Morgane Aubert.

  Un commentaire ?