Descender T2 - Par Jeff Lemire et Dustin Nguyen - Urban Comics

17 novembre 2016 0 commentaire
  • Contraint par les circonstances, Tim-21, le jeune androïde, rejoint la résistance robotique qui l'emporte vers leur base secrète. A cette occasion, il fait la connaissance d'un autre robot de la même série que lui, Tim-22, avec qui il sympathise immédiatement. Mais ce reflet de lui-même pourrait se révéler plus déformé qu'il ne le croit d'abord.
Descender T2 - Par Jeff Lemire et Dustin Nguyen - Urban Comics
Face à soi-même. Ou presque
Descender T2 © Jeff Lemire & Dustin Nguyen

La fuite de Tim-21 et de ses compagnons d’infortune paraît donc les mener de Charybde en Scylla. Ils n’échappent aux pogroms robotiques que pour tomber sur la rébellion armée, et décidée, des robots voulant se soustraire au joug des hommes. Psius, leader de ces troupes, et père adoptif de Tim-22, voit en Tim-21 une sorte de messie pouvant ramener à la réalité les Moissonneurs qui bouleversèrent la galaxie voilà dix ans. La grande et la petite histoires du monde de Descender se trouvent alors à nouveau étroitement associées.

Pendant ce temps, un nouveau personnage se lance à la poursuite de Tim : Andy, le petit garçon à qui Tim-21 devait servir d’ami, devenu adulte et chasseur de robots, amer et comme intérieurement fêlé. Mais la résurgence d’un fantôme de son passé le conduit à partir en chasse de celui qui souhaite, plus que tout, le retrouver. Et sa quête se voit menée en parallèle de celle de Tim.

Andy, ayant bien, ou mal, grandi
Descender T2 © Jeff Lemire & Dustin Nguyen

Le récit se dédouble donc et diffracte autant qu’il peut la figure de l’enfant. Tim-21 se trouve confronté à sa "copie" Tim-22 tandis que le garçon que fut Andy remonte à la surface pour que l’adulte renoue avec son passé. On peut y voir autant la quête de l’innocence que celle d’un sens perdu en grandissant, à retrouver, malgré le chaos ambiant.

Pour autant, l’action se déroule de manière claire et efficace, enrichissant à chaque épisode le vaste univers imaginé par Jeff Lemire. Mais ce qui distingue le plus ce titre parmi les autres récits de science-fiction que peut nous offrir actuellement la production comics, c’est indéniablement sa dimension poétique, constante ou presque, teintée de mélancolie, et maintenue quand elle paraît s’estomper par le splendide dessin aquarellé de Dustin Nguyen.

Ainsi, motifs thématiques, intrigue et graphisme posent une forme de hantise et de nostalgie, fruits d’un désenchantement du monde, que nos personnages sont appelés à reverser. Car il semble bien que c’est là que doit conduire cette aventure : réenchanter une univers entier.

Passage par une planète spectrale qui confronte Andy aux fantômes de son passé
Descender T2 © Jeff Lemire & Dustin Nguyen

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Descender T2 : "Lune mécanique". Par Jeff Lemire (scénario) et Dustin Nguyen (dessin et couleur). Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection Urban Indies. Sortie le 29 janvier 2016. 14 euros.

Lire la chronique du tome 1

Commander Descender T1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander Descender T2 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?