Dilemma T1 - Par Hajime & Tatsuya Tôji - Komikku

  • Dilemma est un mélange de styles ajusté et intelligent : Devenir celui qui décide de la vie et de la mort de ses semblables peut amener à bien des dilemmes. Une introduction réussie.

Si vous étiez responsable de la mort de toute une classe et qu’une envoyée céleste vous choisit afin de sélectionner ceux et celles que vous souhaiteriez ressusciter, vous feriez face à un sacré dilemme, n’est-ce pas ?

C’est pourtant le triste sort qui attend Yuzuru lors de son premier jour dans sa nouvelle école. Distant et peu sûr de lui de nature, il devra sortir de ses gonds pour devenir le mystificateur d’une sélection naturelle peu commode.

Tout commence au moment où l’on voit Yuzuru gamin s’amusant à arracher les pattes de pauvres fourmis. Mais il ne se contente pas de les séquestrer et de les torturer, il théorise sur des questions existentielles démontrant les erreurs de la création.

Des années plus tard, on retrouve Yuzuru, adolescent, qui s’apprête pour son premier jour dans sa nouvelle école. Sauf que pour lui, la vie est devenue un fardeau de tous les instants. Sous ses airs nonchalants, il traîne sa lassitude en entrant dans l’établissement.

Quel n’est pas son étonnement en constatant à son arrivée que tous ses condisciples gisent à même le sol. Et que surgissant de nulle part, Wabiko, une étrange fille non humaine qui avait exhaussé son désir imprudent d’éliminer toute sa classe. Démarre pour lui, une succession de dilemmes engendrés par ses nouveaux pouvoirs : celui de disposer de la vie et de la mort d’autrui...mais forcément, chaque choix engendre une nouvelle circonstance ...

Hajime contrôle son sujet, enthousiasme vivement le lecteur et encourage également à la réflexion. Disposer d’un pouvoir absolu et décider du sort d’autrui, redonner naissance à l’un tout en sachant, qu’un autre disparaitra à jamais..., choisir l’impossible et dépasser ses états d’âme, voilà un thème à la fois original et déconcertant.

L’entrée en matière rappelle quelque peu A Silent Voice et Your Lie in April chez Ki-oon. Le thème de la classe assassinée s’apparente à Magical Girl of the End. Quant au dessin et au dynamisme, il évoque l’atmosphère glauque et trépidante de la série King’s Game. Bref, Dilemma affiche un visage plaisant et attirant, par sa complexité et son mélange de styles, sans pour autant révolutionner le genre.

Tout comme pour la majorité des albums proposés par Komikku, nous retrouvons avec ce titre les qualités de l’éditeur : lecture plaisante, qualité narrative et graphique ainsi qu’une excellente introduction. Dilemma comportera sept volumes, de quoi tenir en haleine, espérons le, un maximum de lecteurs.

Dilemma T1 - Par Hajime & Tatsuya Tôji - Komikku
Copyright : © 2013 Hajime, Tatsuya Touji (AKITASHOTEN)
Yuzuru se souviendra longtemps de son 1er jour de classe. Suite à une prière de prime abord banale, il devient responsable de la mort de tous ses camarades.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Dilemma T1. Scénariste : Hajime. Dessinateur : Tatsuya Tôji. Editeur : Komikku. Traducteur : Yohan Leclerc. 192 pages. Prix : 7,90 euros.

- Commander cet ouvrage sur Amazon ou à la FNAC