Disparition de Will Elder, un « Marx Brother du dessin humoristique »

16 mai 2008 3 commentaires
  • On apprend la disparition, hier le 15 mai, d’une des grandes figures de la bande dessinée américaine le dessinateur américain Will Elder. Il était l’un des piliers de Mad Magazine et le co-créateur, avec Harvey Kurtzman, de la très sexy Little Annie Fanny.
Disparition de Will Elder, un « Marx Brother du dessin humoristique »
Little Annie Fanny créée par Kurtzman et Elder pour "Playboy" en 1962
Ed. Fantagraphics

Caricaturiste talentueux, éditorialiste graphique, Will Elder (de son vrai nom Wolf William Eisenberg, né dans le Bronx le 22 septembre 1921) a été une des plumes les plus talentueuses des EC comics, en particulier sur des titres comme Weird Fantasy, Two-Fisted Tales, Frontline Combat où il intervient à l’encrage sur des dessins de John Severin.

Mais il était surtout connu pour ses collaborations avec Harvey Kurtzman, le créateur de Mad Magazine dont Elder fait partie de l’équipe de base aux côtés de John Severin, Jack Davis et Wallace Wood. Ce mensuel politique créé en 1952 a puissamment contribué aux combats du Mouvement pour les droits civiques et à une libération des mœurs et des esprits qui en a fait une sorte de « Mai 68 graphique » avant l’heure sonnant le glas d’une Amérique rétrograde et conservatrice, engoncée dans les miasmes du Maccarthysme. Son influence va du Spirou des années cinquante dirigé par Yvan Delporte jusqu’au Pilote de Goscinny, Uderzo et Charlier de 1959. Goscinny était un ami personnel de Kurtzman et Elder qu’il avait connus à New York à la fin des années quarante. L’un des auteurs français les plus redevables au style Elder est certainement Marcel Gotlib.

Lttle Annie Fanny rencontre le patron du FBI, Edgar Hoover
(C) Elder, Kurtzmann Playboy/Fantagraphics
Nixon : "Je m’appelle Bill Elder... Oups ! J’ai pas pu m’empêcher de mentir !"
(C) Bill Elder

Avec Kurtzman, Elder crée le personnage de Goodman Beaver pour le magazine Help !, un personnage de candide dont la verve satirique s’en prit aussi bien à Archie Comics qu’à Playboy. Loin d’être vexé, son propriétaire Hugh Hefner engagea le duo à faire une création pour son magazine de charme mondialement connu.

C’est ainsi que fut créée Little Annie Fanny, une blonde ingénue et généreuse, surtout au niveau de la poitrine, vivant 107 épisodes publiés dans Playboy irrégulièrement de 1962 à 1988. Al Jaffee disait d’Elder qu’il était un « Marx Brother du dessin humoristique. »

Will Elder était entré de son vivant dans la Hall of Fame de San Diego, une sorte de Panthéon de la bande dessinée américaine.

Un maître de l’art séquentiel
(C) Will Elder

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :