Disparition de l’éditeur et spécialiste de la BD portugais Vasco Granja

6 mai 2009 0 commentaire
  • On apprend le décès le 4 mai 2009 l’éditeur et spécialiste de la BD et du cinéma d’animation portugais Vasco Granja à l’âge de 83 ans. Ce monument de la bande dessinée portugaise a notamment été membre du jury du Festival d’Angoulême.

Né le 10 juillet 1925 à Campo de Ourique (Lisbonne), il devient assistant réalisateur à l’âge de 16 ans et anime ses premiers ciné-clubs, activité qu’il poursuivra pendant plus de cinquante ans. Ayant adhéré clandestinement au Parti Communiste Portugais, il utilise cette activité pour le travail de propagande, notamment en projetant les films du mouvement néo-réaliste italien et par de nombreux articles orientés politiquement, ce qui lui vaut d’être arrêté en 1954 par la police politique fasciste et emprisonné pendant six mois.

Il publie ses premiers articles sur le cinéma d’animation en 1958 contribuant notamment à faire connaître les travaux expérimentaux du cinéaste canadien Norman McLaren dans son pays. Dans les années soixante, il collabore à la maison d’édition Bertrand. En 1958, il est à nouveau arrêté pour ses activités subversives, emprisonné et torturé pendant 18 mois.

À sa sortie de prison, il redevient journaliste culturel spécialisé dans le cinéma, la littérature et… la bande dessinée dont il est un des premiers militants dans son pays, forgeant pour la première fois le vocable « banda desenhada » dans un article publié dans Diario popular, le 19 novembre 1966. En 1960, il représente le Portugal au Festival d’animation d’Annecy.

Disparition de l'éditeur et spécialiste de la BD portugais Vasco Granja
Animateur de télé très populaire dans son pays, Vasco Granja a fortement contribué à diffuser la bande dessinée francophone dans le monde portugais
Photo : DR - Editions Asa.

Il intègre l’équipe des fondateurs de la revue française Phénix sous la houlette de Claude Moliterni et participe aux premiers festivals de Lucca et d’Angoulême. Il contribue à l’édition de la version portugaise de l’hebdomadaire Tintin en juin 1968 dans laquelle il traduit de nombreuses BD et anime les rubriques éditoriales. Il est également rédacteur en chef de la seconde série de l’édition portugaise du Journal de Spirou et devient l’éditeur pour la bande dessinée des éditions Bertrand. Il est l’animateur du fanzine Quadrinhos apparu au Portugal en 1972. En 1974 et en 1975, il est membre d’un jury international qui élit André Franquin puis Will Eisner à la dignité de Grand Prix du Festival d’Angoulême. Il participe aussi à la création de la première librairie spécialisée en bande dessinée au Portugal, O Mundo da Banda Desenhada, à Lisbonne, en 1978.

Depuis 1974 jusqu’à sa retraite en 1990, il anima un programme de télévision sur le cinéma d’animation pour la chaîne RTP où, tout au long d’un millier d’émissions, il contribua à faire connaître toutes les tendances du dessin animé à ses compatriotes.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

(Merci à Marko Ajdaric et à Carlos Pessoa pour leurs informations)

Bibliographie : Vasco Granja - Uma Vida... 1000 Imagens, collectif, Edições ASA, Porto, 2003.

En médaillon : Vasco Granja. Photo : DR. © Edições ASA

  Un commentaire ?