District 77 - T3 : "Big Boss Requiem" - Par Dugand et Denys - Lombard

13 avril 2009 0
  • {{Dugand}} et {{Denys}} concluent de main de maître la première histoire de l’agent Lili Lafayette, la jeune flic attachée au commissariat du district 77. Une histoire pleine d’hémoglobine et d’adrénaline, mêlant enquête policière et fantastique.


Alors que le commissariat subit une attaque plutôt musclée de la part de la pègre, la jeune Lili Lafayette comprend peu à peu les tenants et aboutissants de cette recrudescence de violence. Le parrain de la pègre du District 77 a été rapatrié chez lui, toujours dans un état comateux. Le corps de Big Boss est inanimé, mais son esprit voyage d’hôte en hôte, semant chaos et désolation sur son passage. Big Boss commandite et décuple la force et la vivacité de ses hôtes, et grâce à eux réalise ses méfaits. La jeune flic et ses supérieurs comprennent qu’il faut mettre fin aux agissements de Big Boss en neutralisant son enveloppe corporelle.

Avec ce récit policier fantastique rythmé et violent, les auteurs sont loin des ambiances habituelles de la collection Troisième Vague. Dugand et Denys ont réalisé un sans faute : le lecteur est pris à la gorge du début à la fin de l’histoire.

Denys est un habitué des récits de ce genre. Il avait signé Comptine d’Halloween avec Joël Callède, une histoire horrifique. Son trait épais et noir contribue largement aux ambiances étouffantes et violentes. À la fin de la lecture de ce troisième tome, on n’a qu’une seule envie : lire une autre enquête de Lili Lafayette ! Espérons que l’éditeur et les auteurs aient la bonne idée de continuer la série.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?