Dragonseed - T1 : De Cendres et de sang - McClung & Guerrero - Les Humanoïdes Associés

4 mars 2006 0
  • Des hybrides humain/dragon, un pacte entre races menacé par un fanatique, des elfes, des nains... Nous sommes bien dans un univers d'Heroic Fantasy, plein de bruit et de fureur.

Adam Serre-d’Ombre est un fils de dragon et d’humaine, un parmi tous ceux engendrés par le mélange des deux races qui décidèrent que faire l’amour valait mieux que faire la guerre. Ces hybrides sont dotés de divers pouvoirs, et Adam fait bien usage des siens en étant, comme ses frères et sœurs, au service de la lutte contre des forces des ténèbres dont chacun redoute le retour. Mais quand il se laisse voler une précieuse pierre dont la disparition pourrait entraîner une nouvelle guerre, il ne lui reste plus qu’à se lancer à la poursuite de la voleuse, assisté entre autres par la belle Polly, elle aussi hybride, aux superbes ailes de cuir et au tempérament enflammé.

Si l’idée de base du scénario de Kurt McClung ne semble pas terriblement originale, le traitement des personnages est lui très sympathique : le père dragon d’Adam est agréablement non-humain, les amis nains et autres d’Adam ont une personnalité bien affirmée en quelques scènes, et les relations de pouvoir entre les personnage donnent quelques scènes assez amusantes. L’intrigue elle-même est solidement construite, et les lecteurs amateurs de ce genre d’ambiance devraient apprécier que le scénariste, au moins dans ce premier tome, ait rendu assez floue la frontière entre les "bons" et les "méchants".

Dragonseed - T1 : De Cendres et de sang - McClung & Guerrero - Les Humanoïdes Associés

Le dessin de Mateo Guerrero, artiste espagnol qui signe ici son premier album pour le marché francophone (il est encré par Aure Jimenez), est très lisible, avec une narration solide et une énergie manifeste dans les nombreuses scènes d’action. Il nous semble néanmoins que dans certaines cases où les visages des personnages reflètent des sentiments plus subtils, les choix d’expression ne sont pas toujours les plus judicieux, et peuvent nuire quelque peu à la compréhension des scènes.

Dragonseed (lit. "semence de dragon") est un bon divertissement qui s’annonce comme assez intelligent, et devrait ravir tous ceux qui aiment leurs histoires pleines de cracheurs de feu et de nains râleurs.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?