Du 29 mai au 5 juin, la BD est à la fête

10 mai 2006 0 commentaire
  • Pour sa deuxième édition, la «Fête de la BD» a bien décidé de réussir son coup. Au menu de cette édition : Une expo géante itinérante, un album distribué gratuitement à 400.000 exemplaires, un concours de BD, des expositions, des rencontres et près de 900 manifestations dans toute la France grâce à l'initiative de la section BD du Syndicat National de l'édition et un budget d'un million d'euros.

« Nous avons voulu créer cette fête explique Louis Delas, président du groupe BD au Syndicat national de l’édition et Directeur général des éditions Casterman, pour permettre aux lecteurs de partager "en direct" les étapes de l’élaboration d’un album et de rencontrer les différents acteurs de ce processus, à commencer évidemment, par les auteurs. » «  Comme sa grande soeur, la Fête de la Musique, renchérit Guy Delcourt, président du comité de pilotage et Président directeur général des éditions Delcourt, la Fête de la BD vous invite à partager, en direct, la passion de ceux qui font de la bande dessinée... et l’enthousiasme de ceux qui la lisent. »

Une expo géante itinérante : « Les Secrets de la bande dessinée »

Dans six villes partenaires (Amiens, Blois, Chambéry, Lyon, Paris et Rouen-Darnétal), une exposition géante (20 panneaux de 4 mètres sur 3), conçue par Benoît Mouchart et le Festival international de la BD d’Angoulême, sera mise en place par ces municipalités. La case, le décor, la bulle, la couleur, les émotions et les effets sonores sont les thèmes de cette exposition qui se donne pour but de révéler au grand public les secrets de la création d’une bande dessinée.

Dans une première partie, quatre auteurs présentent les différentes étapes de la conception d’une planche :
Du 29 mai au 5 juin, la BD est à la fête Le scénario avec Nix
- La documentation avec Catel
- Le dessin avec Marc Bourgne
- La diffusion avec Mazan

Dans la seconde partie, une quinzaine de panneaux explorent les codes du 9e Art en puisant des exemples dans un panorama très vaste de l’édition actuelle. « L’ambition du Festival, explique le concepteur de l’expo Benoît Mouchart, [est], sans esprit de chapelle et sans prétention, de représenter dans cette exposition la diversité de la bande dessinée, qui traverse un véritable âge d’or artistique, en déchiffrant les petits codes techniques qui passent souvent inaperçus pour beaucoup de lecteurs. L’idée était de dévoiler quelques notions simples de la création d’une bande dessinée, pour faire écho au slogan de la manifestation « Faites de la BD » ! »

Quelques panneaux de l’expo géante

Un album gratuit distribué à 400.000 exemplaires.

Durant toute la manifestation, un album tiré à 400.000 exemplaires sera offert gratuitement dans plus de mille points de vente et dans les trois cents lieux d’animation à chaque acheteur ou emprunteur de bandes dessinées.
«  La Fête de la BD, explique Christophe Quillien, concepteur de cet album, offre l’occasion de mieux faire connaître les « secrets de fabrication » d’une bande dessinée auprès des non-spécialistes que sont les lecteurs occasionnels. Beaucoup d’entre eux se posent quantité de questions sur les conditions d’élaboration d’un album : comment se répartissent les tâches entre le scénariste et le dessinateur, pourquoi certaines histoires sont elles racontées en noir et blanc et d’autres en couleur, quel est le rôle du lettrage, comment les auteurs expriment les émotions, etc. Le langage spécifique à la bande dessinée n’est malheureusement pas étudié à l’école : il n’est donc pas toujours facile à décrypter pour un non-initié... Et la meilleure manière de montrer comment fonctionne une BD, c’est encore de réaliser un album « pour de vrai » dans lequel la bande dessinée est expliquée grâce au mélange du texte et des images ! »

Actions dans les écoles et les centres de loisir, concours de BD en partenariat avec la Caisse d’Épargne, portes ouvertes et séances de dédicaces dans toute la France, conférences, débats dont un Forum des auteurs, un hors série spécial de Spirou Hebdo... Elles ne manquent pas les manifestations qui constelleront cette semaine exceptionnelle.

Les éditeurs de BD voulaient une deuxième fenêtre de visibilité en dehors du mois de janvier réservé au Festival d’Angoulême. Ils sont en train de réussir leur pari.

Nous ne manquerosn pas de vous tenir informés de l’un ou l’autre des événements liés à cette manifestation dans les jours à venir.

L’Affiche de la Fête de la BD
Une manifestation résolument grand public

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Retrouvez toutes ces informations pratiques sur le site internet de la Fête de la BD

LE DOSSIER DE PRESSE DE LA FËTE DE LA BD
(pour les professionnels, en PDF) :

Pour les professionnels
Le dossier de presse de la Fête de la BD
  Un commentaire ?