Duncan, le chien prodige, saison un - Par Adam Hines (traduction Fanny Soubiran) - Ça et là

10 janvier 2013 0 commentaire
  • Le sort de l'homme, l'évolution du vivant, notre relation à la nature.... Tout cela se retrouve dans ce premier volume, gargantuesque, qui en annonce beaucoup d'autres. Un travail colossal, d'accès souvent difficile, mais impressionnant d'ambition et de variété.

Sommes-nous dans le futur ou aujourd’hui même ? Les animaux discutent, philosophent, se font respecter, et les hommes semblent s’en accommoder. Pourtant une sombre menace plane dans cet univers aux allures feutrées. Ces animaux doués de parole revendiquent une place, un pouvoir. Certains choisissent même la voie de la violence terroriste.

Vous n’avez pas tout compris ? Moi non plus. Et Adam Hines, avec cette "première saison" de près de 400 pages, a probablement en tête de nombreuses pièces du puzzle à dévoiler. L’auteur, pas encore trente ans, a débuté ce colossal projet en 2002. Et à sa sortie en 2010, la presse américaine lui a tressé des lauriers : meilleur roman graphique pour le L.A. Times et Lyndt Ward graphic novel prize [1].

Duncan, en alternant séquences narratives classiques, très dialoguées, proches de l’univers de Chris Ware, et images muettes, perd le lecteur, pour le reprendre, par surprise. Régulièrement, des pages nous plongent dans l’abstraction, voire l’expérimental, puis vient un texte, aux allures introspectives ou rêveuses. Avant de retrouver un nouvel acte de cette pièce intrigante, le plus souvent avec guère plus de deux ou trois personnages.

Duncan, le chien prodige, saison un - Par Adam Hines (traduction Fanny Soubiran) - Ça et là
© Ça et là

Les audaces de Hines éprouvent nos capacités d’attention, et il peut même paraitre prétentieux ou perdu dans son propre maelström créatif. Pourtant, on veut en savoir plus. Comprendre, avancer dans son propos. On peut même dénicher un joyau, comme ce joli conte qui déboule au milieu de l’album. Avec, encore et toujours, une histoire d’hommes et d’animaux...

© Ça et là

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

[1décerné par des institutions littéraires et universitaires de Pennsylvanie chaque année. Parmi les précédents lauréats : Habibi de Craig Thomson ou Zahra’s Paradise de Amir & Khalil.

  Un commentaire ?